X

Dernières Infos

Gouvernement : Riyad soutient Saad Hariri et critique le Hezbollah


OLJ
09/12/2018

Le ministre saoudien des Affaires étrangères Adel al-Jubeir a indiqué dimanche que son pays soutenait le Premier ministre désigné Saad Hariri dans sa tâche de former un nouveau gouvernement au Liban, une mission qu'il tente de parachever depuis maintenant plus de six mois. 

"Nous soutenons Saad Hariri dans sa tentative à former un gouvernement d'union nationale", a déclaré M. Jubeir lors d'une conférence de presse en clôture du sommet annuel du Conseil de coopération du Golfe (CCG).

"Nous rejetons le rôle de l'Iran dans la politique intérieure du Liban ainsi que le rôle subversif du Hezbollah, a-t-il ajouté. Nous pensons que toutes les parties libanaises ont placé l'intérêt du Liban au dessus de tout et c'est ce qui garanti l'unité du pays et la formation d'un cabinet d'union nationale capable de relever les défis auxquels le Liban sera confronté à l'avenir".

Le Liban est sans gouvernement depuis les élections législatives de mai 2018. Après avoir surmonté plusieurs obstacles dans l'attribution des portefeuilles et le nombre de ministres réclamés par les différentes parties, M. Hariri fait maintenant face à l'exigence de six députés sunnites pro-8 Mars. Le chef de l’État, Michel Aoun, pourrait s'adresser lundi au Parlement dans le cadre de cette crise.

Concernant l'interdiction faite aux ressortissants saoudiens de se rendre au Liban, M. al-Jubeir a déclaré : "Suite à une évaluation, les mesures nécessaires sont prises". "Le plus important pour nous c'est la sécurité de nos citoyens", a-t-il ajouté. L'Arabie saoudite, le Koweït, Bahreïn et les Émirats arabes unis avaient pris cette mesure après la démission de M. Hariri en novembre 2017, sur laquelle il était ensuite revenu.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants