Dernières Infos

Philippines: cinq soldats tués, 23 blessés dans une embuscade d'Abou Sayyaf

AFP
17/11/2018

Cinq soldats philippins ont été tués et 23 blessés dans une embuscade préparée par des membres du groupe islamiste Abou Sayyaf, dont des factions ont prêté allégeance à l'organisation Etat islamique, a annoncé samedi l'armée philippine.

Les militaires étaient à la recherche d'otages pris par le groupe principalement basé dans le sud de l'archipel quand des hommes armés les ont attaqués sur l'île de Jolo près de la ville de Patikul vendredi, a affirmé le lieutenant-colonel Gerry Besana à la presse.

Cette embuscade a eu lieu pendant "notre mission pour sauver les otages restants", a-t-il ajouté, dont il évalue le nombre à "moins de dix".

L'embuscade de vendredi est l'une des plus sanglantes depuis la prise de la ville de Marawi, dans le sud du pays, en mai 2017 par Abou Sayyaf et d'autres groupes islamistes étrangers et philippins. Les combats pour reprendre la ville avaient duré plus de cinq mois et fait plus de 1.000 morts.

Abou Sayyaf, qui s'est spécialisé dans les enlèvements crapuleux, est une ramification extrémiste de l'insurrection séparatiste musulmane qui a fait plus de 150.000 morts depuis les années 1970 dans le sud de cet archipel à très grande majorité catholique.

Il a été créé dans les années 1990 grâce aux financements d'un membre de la famille du chef d'el-Qaëda Oussama ben Laden. Il s'est depuis scindé en plusieurs factions. L'une d'entre elles, basée à Basilan, a prêté allégeance à l'EI.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants