X

Dernières Infos

Electricité : 19 propriétaires de générateurs privés interrogés par la police

Liban
OLJ
09/11/2018

La police criminelle a interrogé 19 propriétaires de générateurs privés qui ont coupé le courant mardi en signe de protestation contre la décision du ministère de l'Economie d'installer des compteurs, a annoncé vendredi le procureur général près la cour de cassation, le juge Samir Hammoud.

Ces propriétaires "s'engagent à ne pas couper le courant et à installer des compteurs dans les 15 jours, conformément à la décision du ministre de l'Economie", a déclaré le juge Hammoud, qui a décidé de mettre fin à leur garde de vue tout en surveillant la mise en oeuvre de leurs engagements.

Le juge Hammoud a indiqué que l'ensemble des propriétaires de générateurs qui ont coupé le courant mardi seraient interrogés.

Mercredi, le ministre sortant de l'Economie, Raëd Khoury, avait annoncé que les propriétaires de moteurs qui ont coupé le courant mardi allaient répondre de leurs actes devant la justice. Le ministre sortant de la Justice, Salim Jreissati, avait ensuite demandé au juge Hammoud, de prendre des mesures, réclamant "les peines les plus sévères". Plusieurs municipalités à travers le pays avaient dressé des procès-verbaux

Les propriétaires de générateurs privés sont illégaux mais tolérés depuis des années, EDL ne produisant pas assez de courant pour alimenter tout le pays à plein temps. Depuis le 1er octobre, le gouvernement les oblige à installer à leur charge des compteurs chez leurs clients pour les facturer selon leur consommation.


À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Les menaces israéliennes contre le Liban et le test de Gaza

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué