X

Dernières Infos

Aoun : N'attendons pas une solution politique pour assurer le retour des réfugiés

Liban
OLJ
24/09/2018

Le président libanais Michel Aoun a réitéré lundi son appel à ne pas attendre une solution politique en Syrie pour résoudre la question du retour des réfugiés, appuyant ses propos par "les exemples chypriotes et palestiniens". 

"Nous ne devons pas attendre une solution politique à la crise syrienne pour que les Syriens rentrent dans leur pays", a lancé le président de la République qui recevait une délégation de l'association "American Task Force for Lebanon", à New York, où il assiste à l'Assemblée générale de l'ONU. M. Aoun a souligné que "les expériences chypriotes et palestiniennes nous ont enseigné la nécessité de différencier entre la solution politique et le retour des réfugiés". 

Le Liban accueille sur son sol 1,5 million de réfugiés – soit près du tiers de sa population – dont moins d'un million inscrits auprès du HCR. Depuis que le régime de Damas a enchaîné les victoires face aux rebelles et aux jihadistes et repris le contrôle de vastes régions de ce  pays en guerre, les appels se font plus pressants au pays du cèdre en faveur d'un retour des réfugiés dans leur pays. La communauté internationale s'oppose toutefois à un tel retour, estimant que la situation n'est pas encore assez sûre et appelant à trouver d'abord une solution politique au conflit. La Sûreté générale libanaise a déjà organisé le retour volontaire de plusieurs centaines d'entre eux, en coordination avec le régime syrien.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué