Liban-Sud

Le renforcement des capacités de l’armée reste une priorité pour la communauté internationale et la Finul

Le général Aoun à son arrivée au quartier général de la Finul à Naqoura. Photo ANI

Le commandant en chef de la Finul, le général Stefano Del Col, a rappelé hier que « le renforcement des capacités de l’armée au Liban-Sud est une priorité pour la communauté internationale et la Finul ». Il a dans ce cadre souligné que « la création du régiment modèle de l’armée, à titre d’exemple, constitue un pas important pour étendre l’autorité de l’État et préserver la stabilité ».

« Malgré le bouleversement régional, l’armée libanaise continue de faire preuve de résilience et de sa capacité à préserver la stabilité », a-t-il ajouté devant le commandant en chef de l’armée, le général Joseph Aoun, qu’il a reçu hier au quartier général de la Finul à Naqoura (Liban-Sud).

La visite s’inscrit dans le cadre du renouvellement du mandat des Casques bleus au Liban. Jeudi, le Conseil de sécurité de l’ONU a voté à l’unanimité la résolution 2 433 adoptée pour étendre jusqu’au 31 août 2019 le mandat de la force onusienne, qui compte 11 400 membres déployés au Sud.

Les deux généraux ont discuté des impératifs opérationnels des deux forces, comme des moyens de renforcer leur coordination. « Nous collaborons étroitement avec l’armée pour assurer la liberté de mouvement de la Finul et son accès à toutes les parties de la ligne bleue », mais aussi pour « garantir la sécurité » des Casques bleus, a précisé le général Del Col. Et d’insister : « Nous sommes déterminés à préserver la stabilité dans la région d’intervention de la Finul, mais aussi de garantir que la région est libre d’armes non autorisées et d’activités hostiles. »

Le général Del Col a en outre salué l’implication active de l’armée dans « les mécanismes tripartites et de liaison de la Finul qui ont aidé à réduire la tension, notamment tout au long de la ligne bleue ».

De son côté, le général Aoun a affirmé que l’armée appuie pleinement la Finul. « L’excellente coopération et la coordination entre les deux forces ont amélioré considérablement la sécurité », a-t-il dit.


Le commandant en chef de la Finul, le général Stefano Del Col, a rappelé hier que « le renforcement des capacités de l’armée au Liban-Sud est une priorité pour la communauté internationale et la Finul ». Il a dans ce cadre souligné que « la création du régiment modèle de l’armée, à titre d’exemple, constitue un pas important pour étendre l’autorité de...

commentaires (0)

Commentaires (0)