Dernières Infos

L'armée syrienne prête à l'offensive dans le sud de la Syrie

Reuters
29/05/2018

L'armée syrienne a achevé ses préparatifs en vue d'une offensive imminente contre des zones tenues par les rebelles dans le sud de la Syrie, a annoncé mardi un commandant non-syrien de l'alliance militaire soutenant le régime de Bachar el-Assad.

L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) a indiqué que les insurgés dans la région de Deraa, dans le sud-ouest syrien, avaient renforcé leurs positions après l'arrivée de forces progouvernementales.

Ces déclarations confirment la volonté du gouvernement syrien de poursuivre son projet d'offensive dans une région proche des frontières avec la Jordanie et avec Israël en dépit des mises en garde lancées par les Etats-Unis de prendre des "mesures fermes et appropriées" en réponse à toute violation du cessez-le-feu conclu sous la houlette de la Russie.

"L'armée syrienne va mener toutes les batailles. Elle est devenue forte et efficace", a déclaré ce chef militaire.

Le sud-ouest de la Syrie reste une partie importante du pays qui échappe au contrôle du pouvoir syrien qui a reconquis de nombreux territoires avec l'aide de la Russie et de milices chiites soutenues par l'Iran.

Les combats dans le sud-ouest sont maîtrisés depuis l'an dernier dans le cadre d'un accord de "désescalade" conclu par la Russie, les Etats-Unis et la Jordanie. Un responsable jordanien a annoncé lundi que les trois pays avaient prévu de se réunir pour préserver cet accord considéré comme une mesure clé pour soutenir le processus de règlement politique en Syrie.

Moscou a indiqué lundi que les troupes gouvernementales syriennes devaient être les seules à opérer dans cette zone frontalière.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Gouvernement : lorsque sonne l’heure...

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué