Dernières Infos

Aléna: proposition pour un nouvel accord "sur la table", annonce Trudeau

AFP
17/05/2018

Le Canada, les Etats-Unis et le Mexique sont près de conclure un nouvel Accord de libre-échange nord-américain (Aléna), a dit jeudi le Premier ministre canadien Justin Trudeau.
"Pour être franc, il y a une proposition sur la table", a déclaré le chef du gouvernement canadien à l'Economic Club de New York.
"Nous en sommes aux dernières discussions. Et nous savons que les dernières discussions dans tout accord sont extrêmement importantes", a ajouté M. Trudeau en se disant animé "d'un sentiment positif".

Négociateurs américains, canadiens et mexicains travaillent depuis août dernier à la modernisation de cet accord en vigueur depuis 1994, réclamé par Donald Trump. Pour ce dernier, l'Aléna a détruit de nombreux emplois américains.
L'essentiel des discussions ces dernières semaines a porté sur l'épineux dossier de l'automobile, Washington voulant imposer que les voitures fabriquées au Mexique ou au Canada soient largement composées de pièces usinées aux Etats-Unis.
"Le Mexique a mis des propositions sur la table qui vont réduire de manière significative le déficit commercial que les Etats-Unis ont avec lui et permettre de rapatrier certains emplois (...) aux Etats-Unis", a affirmé M. Trudeau.

Les discussions se poursuivent aussi sur une proposition américaine qui forcerait les parties à renégocier l'Aléna tous les cinq ans et que rejettent le Canada et le Mexique.
Sur l'automobile, "le Mexique a mis des propositions sur la table qui vont réduire de manière significative le déficit commercial que les Etats-Unis ont avec lui et permettre de rapatrier certains emplois (...) aux Etats-Unis, a dit M. Trudeau.
"Ce n'est pas fait tant que ce n'est pas fini", a-t-il cependant averti en soulignant que les négociateurs continuaient de "travailler très, très fort".

Le temps presse. Le président de la Chambre des représentants, Paul Ryan, a exhorté l'administration Trump à faire connaître ses intentions sur l'Aléna d'ici jeudi soir si elle veut que le Congrès, actuellement contrôlé par le parti républicain, puisse voter sur un éventuel nouvel accord.

Mais avec la poursuite des négociations de l'Aléna, M. Ryan a estimé jeudi qu'il y avait encore un peu de "marge de manoeuvre" avec le calendrier législatif, ce qui "donne à l'administration et à nos partenaires commerciaux deux autres semaines pour avoir un accord".

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Pour le courant du Futur, une restructuration...et des changements

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué