Dernières Infos

Turquie : un allié d'Erdogan appelle à des élections anticipées

AFP
17/04/2018

Le chef du parti ultranationaliste de Turquie et allié du président Recep Tayyip Erdogan a appelé mardi à avancer à l'été prochain les élections présidentielle et législatives prévues en novembre 2019.

"Dans les conditions actuelles, il est impossible pour la Turquie d'attendre le 3 novembre 2019", a déclaré le chef du Parti d'action nationaliste (MHP), Devlet Bahçeli, lors d'un discours devant son groupe parlementaire à Ankara. "Le chemin le plus raisonnable est que le peuple turc se rende aux urnes le 26 août 2018 pour les élections présidentielle et législatives", a ajouté M. Bahçeli, qui a conclu avec M. Erdogan un accord de coalition en vue des prochaines élections. Le 26 août correspond dans l'histoire turque à la bataille de Manzikert, en 1071, qui marque l'entrée des Turcs en Anatolie après la victoire du sultan seldjoukide Alp Arslan sur les forces byzantines.

Ces déclarations surviennent alors que les dirigeants turcs, dont M. Erdogan, ont plusieurs fois démenti ces dernières semaines des rumeurs persistantes d'élections anticipées. Cité par les médias turcs, le porte-parole du gouvernement Bekir Bozdag a déclaré que l'appel de M. Bahçeli serait "évalué".

Les observateurs soulignent que des élections anticipées permettraient à M. Erdogan de capitaliser sur la popularité de l'offensive d'Ankara dans le nord de la Syrie contre une milice kurde et d'éviter un risque de dégradation de la situation économique qui montre des signes de surchauffe.

Selon le calendrier, les élections présidentielle et législative sont prévues simultanément le 3 novembre 2019. Avant cela, un scrutin municipal est prévu en mars de la même année.

Le double scrutin présidentiel et législatif est crucial, car il marquera l'entrée en vigueur de la plupart des mesures de renforcement des prérogatives du chef de l'Etat, adoptées lors d'un référendum constitutionnel en avril 2017. Cette révision constitutionnelle permet à M. Erdogan de briguer deux nouveaux mandats de président de la République de cinq ans.

M. Erdogan est au pouvoir en Turquie depuis 2003, d'abord comme Premier ministre (jusqu'en 2014), puis comme président.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Au-delà d’Idleb...

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué