X

Dernières Infos

Nasrallah s'oppose à la décision de projeter le film de Spielberg

Liban
OLJ
19/01/2018

Le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, s'est prononcé vendredi contre la décision prise par le ministre de l'Intérieur, Nouhad Machnouk, d'autoriser la projection du film du réalisateur américain Steven Spielberg "The Post" au Liban.

"La décision qui a été prise sur ce sujet est erronée et nous la rejetons", a déclaré le leader du parti chiite lors d'un discours télévisé, écorchant au passage le nomp du réalisateur américain. Hassan Nasrallah a rappelé que M. Spielberg figure sur la liste noire du Bureau central de boycottage de la Ligue arabe, pour avoir donné un million de dollars à Israël pendant la guerre de 2006 entre l'Etat hébreu et le Hezbollah au Liban. "Comment peut-on projeter un film tourné par cette personne", s'est-il demandé.
"Que personne ne nous accuse de vouloir nous en prendre à l'art ou de fermer les cinémas. Mais certains, sous prétexte d'encourager l'art ou le cinéma, oeuvrent à la normalisation avec Israël", a affirmé Nasrallah dans ce discours à l'occasion du 40ème jour du décès de Fayez Moughniyeh, le père de Imad Moughniyeh, le commandant militaire du parti chiite assassiné en 2008 près de Damas, en Syrie, et en mémoire des six membres du Hezbollah, dont le fils de Imad Moughniyeh, Jihad, tués le 18 janvier 2015 dans un raid israélien sur le Golan syrien.

"Nombreuses au Liban sont les personnes à accepter la normalisation avec Israël, quelques fois avec la permission de certains responsables libanais", a-t-il encore dit.


À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

En toute liberté de Fady NOUN

Chacun de nos combats aurait pu fonder une nation

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué