Dernières Infos

Imbroglio autour d'un prince qatari aux Emirats arabes unis

Les Emirats arabes unis (EAU) ont déclaré dimanche que le membre en exil de la famille régnante du Qatar qui était apparu dans une vidéo en disant être retenu contre son gré avait quitté les Emirats.
Le cheikh Abdallah ben Ali al Sani est apparu comme une figure potentielle de l'opposition qatarie après le grave litige survenu l'an dernier entre le Qatar et certains pays du Golfe, dont les Emirats et l'Arabie saoudite, au sujet d'un présumé soutien du Qatar au terrorisme, accusation que Doha rejette.
"Je suis désormais à Abou Dhabi comme hôte du cheikh Mohamed, mais en fait pas en tant qu'invité mais plutôt en tant que personne retenue", avait déclaré le cheikh Abdallah dans la vidéo, en faisant manifestement allusion au prince héritier d'Abou Dhabi, le cheikh Mohamed ben Zaïed al Nahaïan.
"Je veux juste vous informer que s'il m'arrive quelque chose, il ne faudra pas en tenir le Qatar responsable", ajoutait-il.
Un responsable du ministère des Affaires étrangères des Emirats arabes unis a déclaré que le cheikh Abdallah était venu à Abou Dhabi à sa propre demande, en tant qu'invité, à la suite de restrictions que lui avait imposées le Qatar.
"Il est libre de se déplacer et a fait part de son souhait de quitter le pays; toutes les procédures ont été facilitées pour lui sans entrave", a dit ce responsable, dans un communiqué diffusé par l'agence de presse émiratie WAM.


Les Emirats arabes unis (EAU) ont déclaré dimanche que le membre en exil de la famille régnante du Qatar qui était apparu dans une vidéo en disant être retenu contre son gré avait quitté les Emirats.
Le cheikh Abdallah ben Ali al Sani est apparu comme une figure potentielle de l'opposition qatarie après le grave litige survenu l'an dernier entre le Qatar et certains pays du...