Dernières Infos

Audacieux vol de bijoux indiens au palais ducal de Venise

AFP
03/01/2018

Un audacieux vol de bijoux a été commis mercredi au palais ducal de Venise aux heures de visite d'une exposition consacrée aux "Trésors des Moghols et des Maharadjas", a annoncé la police italienne.
La valeur de ces bijoux, une paire de boucles d'oreille et une broche, est en cours d'évaluation, mais atteindrait le million d'euros, ont indiqué les enquêteurs.

Les deux voleurs sont, selon les premiers éléments de l'enquête, parvenus à retarder le déclenchement du système d'alarme de la vitrine blindée dans laquelle se trouvaient ces deux bijoux. Après leur forfait, ils se sont mêlés aux visiteurs et sont parvenus à prendre la fuite, selon la police.

L'alarme s'est déclenchée en milieu de matinée, mais trop tard. Le palais ducal, situé place Saint-Marc en plein coeur de Venise, a aussitôt été fermé et les visiteurs contrôlés, en vain.
"Nous avons clairement affaire à des professionnels très habiles, qui ont réussi leur coup en dépit du fait que toutes les salles sont dotées de systèmes (d'alarme) technologiquement très sophistiqués", a déclaré le commissaire principal en charge de la police de Venise, Vito Gagliardi.

L'exposition, ouverte début septembre, devait se conclure précisément ce mercredi. Elle rassemble quelque 270 objets précieux indiens du XVIème au XXème siècle, issus de la collection appartenant au cheikh Hamad ben Abdullah Al Thani, membre de la famille royale qatariote.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants