X

Dernières Infos

Fêtes de fin d'année : Aoun salue la "stabilité sécuritaire" du Liban

Liban
OLJ
02/01/2018

Le président libanais Michel Aoun s'est félicité mardi de l'absence de débordements sécuritaires lors des fêtes de fin d'année.

Il s'est félicité des "conditions de sécurité dans lesquelles les Libanais ont célébré les fêtes de Noël et du jour de l'An", saluant les mesures prises par l'armée et les forces de sécurité "sur l'ensemble du territoire libanais". "Les fêtes sont passées sans encombre, prouvant une nouvelle fois que la situation sécuritaire du pays est stable et offrant une image radieuse du Liban à l'étranger", a-t-il ajouté.

Le chef de l'Etat a fait ces déclarations après avoir reçu au palais de Baabda le ministre de la Défense, Yaacoub Sarraf. Ce dernier a de son côté indiqué avoir discuté avec le chef de l'Etat des préparatifs nécessaires à l'organisation de la conférence de soutien à l'armée libanaise, prévue dans le courant de l'année 2018 à Rome. "Nous effectuons des contacts afin d'assurer le succès de cette conférence", a affirmé M. Sarraf.

Cette réunion internationale aura pour objectif de mobiliser des aides en faveur de l'armée libanaise, en formation et en matériel. L'Arabie s'était auparavant engagée à payer 2,2 milliards d'euros d'équipements militaires français avant de faire volte-face en 2016 en invoquant "la mainmise du Hezbollah" sur le Liban.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le travail des Palestiniens, un dossier délicat et un timing sensible

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants