Dernières Infos

Violents combats contre l'EI dans la région de Mossoul

AFP
24/10/2017

Des combats meurtriers opposaient mardi des unités paramilitaires du Hachd al-Chaabi aux jihadistes du groupe Etat islamique (EI) dans la région de Mossoul, deuxième ville d'Irak reprise à l'EI en juillet, a indiqué cette coalition paramilitaire.

"Les forces Waad Allah repoussent une attaque de l'EI au sud-ouest de Mossoul dans le désert de Hatra", haut site archéologique du nord situé à une centaine de km au sud-ouest de Mossoul, a indiqué cette unité du Hachd, une force de supplétifs formée en 2014 pour appuyer les forces régulières irakiennes face à la percée fulgurante des jihadistes.

Dans une série de messages mis en ligne, Waad Allah affirment que l'EI a envoyé contre ses hommes "de nombreux kamikazes" et donne un bilan de 24 morts côté jihadiste et quatre côté Hachd.

En trois ans, les forces irakiennes ont repris à l'EI plus de 90% du territoire dont il s'était emparé en Irak en 2014, soit près d'un tiers du pays. Le groupe ultraradical ne tient plus désormais qu'un bastion, dans l'immense désert d'al-Anbar, frontalier de la Syrie en guerre.
Malgré ses défaites militaires et territoriales, l'EI conserve en Irak un fort pouvoir de nuisance et des attaques menées par des kamikazes ou des combattants armés ont régulièrement lieu dans des zones déclarées "libérées" depuis des mois.

La reprise de Mossoul le 10 juillet avait toutefois été un rude coup porté à l'organisation jihadiste. Après avoir perdu sa "capitale" irakienne, l'EI vient de perdre sa "capitale" syrienne, Raqqa.
En avril, le Hachd avait repris à l'EI la localité de Hatra ainsi que le site antique éponyme, une cité de la période romaine vieille de plus de 2.000 ans.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué