Dernières Infos

Moscou fustige les "bombardements barbares" sur Raqqa, dignes de ceux de Dresde

AFP
22/10/2017

La Russie a vivement dénoncé les "bombardements barbares" de la coalition sur Raqqa, le fief du groupe Etat islamique en Syrie tombé cette semaine, qui ont fait des "milliers" de victimes civiles et qui rappellent, selon lui, les bombardements de Dresde, en février 1945.

Raqqa, la "capitale" du califat unilatéralement proclamé de l'EI, "a subi le sort de (ndlr, la ville allemande de) Dresde en 1945, rasée par les bombardements américains et britanniques", a estimé dimanche le ministère russe de la Défense, raillant les "déclarations triomphalistes" des Etats-Unis.

Le président américain Donald Trump a déclaré samedi que la fin du califat de l'EI était "en vue" après la chute de Raqa, reprise par les forces kurdes soutenues par Washington.

Le ministère russe de la Défense a assuré que l'aide occidentale affluait désormais pour restaurer Raqqa, de façon à effacer l'étendue de sa destruction, alors que, selon lui, des demandes d'aide humanitaire de la part de Moscou lui ont été refusées. "Il n'y a qu'une seule (raison) à cela. Celle d'effacer les traces des bombardements barbares de l'aviation américaine et de la 'coalition' qui ont enterré sous les ruines des milliers de citoyens pacifiques 'libérés' par les Etats-Unis", a-t-il accusé.

Le ministère a en outre laissé entendre que les Etats-Unis exagéraient l'importance stratégique de la chute de Raqqa, qualifiant la ville de "provinciale", mineure par rapport à Deir Ez-Zor (est) où s'activent des troupes du régime syrien appuyées par Moscou contre des éléments de l'EI. La Russie procède à des bombardements en Syrie depuis 2015, en soutien au régime de Bachar el-Assad.

Lire aussi à la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.