Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

Trump et le nucléaire iranien : Nous ne sommes pas concernés, affirme Hariri de Rome

Le Premier ministre libanais, Saad Hariri, a réagi vendredi soir au refus du président américain, Donald Trump, de "certifier" l'accord sur le nucléaire iranien signé en 2015 par l'Iran et le Groupe des Six (Allemagne, Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne et Russie), appelant à préserver la stabilité du Liban.

"Nous ne sommes pas concernés par la prise de position américaine claire vis-à-vis de l'Iran, cela ne change rien pour le Liban", a affirmé le chef du gouvernement à l'issue d'une réunion avec le patriarche maronite, Mgr Béchara Raï, à Rome. "Il faut œuvrer à préserver la stabilité du pays et le protéger de tous les dangers", a-t-il néanmoins poursuivi, estimant que cette crise diplomatique nécessite que le gouvernement en discute avec tous les protagonistes.

Un peu plus tôt, M. Trump avait annoncé qu'il ne "certifierait" pas le fait que Téhéran respecte ses engagements, en dépit des assurances en ce sens de l'Agence internationale de l'énergie atomique. Menaçant d'annuler la participation des Etats-Unis "à tout moment", il a appelé les parlementaires américains mais aussi les autres pays signataires - Russie, Chine, France, Allemagne, Royaume-Uni - à faire preuve de plus de fermeté vis-à-vis de Téhéran.


Le Premier ministre libanais, Saad Hariri, a réagi vendredi soir au refus du président américain, Donald Trump, de "certifier" l'accord sur le nucléaire iranien signé en 2015 par l'Iran et le Groupe des Six (Allemagne, Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne et Russie), appelant à préserver la stabilité du Liban.
"Nous ne sommes pas concernés par la prise de position américaine...