Dernières Infos

Climat : Washington clarifie sa position après un week-end confus

Reuters
18/09/2017

Les Etats-Unis n'ont pas changé d'avis au sujet de l'Accord de Paris sur le climat et comptent toujours s'en retirer s'ils n'obtiennent pas de meilleures conditions dans le cadre d'une renégociation, a assuré lundi Gary Cohn, principal conseiller économique de Donald Trump.

Le président américain, qui a annoncé sa décision en juin, le juge défavorable pour l'activité économique comme pour l'emploi et considère qu'il porte atteinte à la souveraineté nationale, mais les signataires ne semblent pas prêts à renégocier.

"Nous avons été très clairs quant à la position du président et de l'administration sur l'Accord de Paris", a déclaré son conseiller à l'issue d'un petit-déjeuner informel avec les ministres d'une douzaine de pays, en marge de l'Assemblée générale de l'Onu.

"Nous nous retirons de l'Accord de Paris à moins que nous puissions renégocier des termes plus favorables aux Etats-Unis. Cette position a été exprimée très clairement lors du petit-déjeuner", dit quant à elle la Maison blanche dans un communiqué.

"Il y a eu un peu de confusion ce week-end et je pense que nous l'avons dissipée", a par ailleurs reconnu Gary Cohn, évoquant la réunion organisée samedi à Montréal où une trentaine de signataires de l'accord de Paris étaient représentés.

Selon le Wall Street Journal, les Etats-Unis auraient alors manifesté leur intention de ne pas dénoncer l'accord, mais d'en revoir les termes, ce que le secrétaire d'Etat Rex Tillerson a également laissé entendre dimanche.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants