Rechercher
Rechercher

Dernières Infos

Grèce-Turquie : Tsipras et Yildirim tentent d'aplanir les différends

Le Premier ministre grec Alexis Tsipras et son homologue turc, Binali Yildirim, ont entamé lundi à Athènes des discussions sur "les défis" auxquels les deux pays voisins font face, à dix jours d'une nouvelle réunion internationale sur l'épineuse question de Chypre.

"Nous espérons faire face d'une manière constructive aux défis et avoir le courage de donner des solutions à des questions vieilles de plusieurs décennies", a indiqué Alexis Tsipras avant l'entretien à sa résidence, le Palais Maximou au centre de la capitale.

Il a assuré qu'Athènes souhaitait "un climat de confiance" dans les relations avec Ankara.
"Il y a plus d'opportunités que de problèmes (entre les deux pays), il faut se concentrer sur ces opportunités et faire face aux défis via le dialogue et les relations de bon voisinage", a rétorqué Binali Yildirim.

Les pourparlers pour la réunification de l'île méditerranéenne de Chypre doivent reprendre le 28 juin dans la station alpine de Crans Montana en Suisse sous l'égide de l'ONU.

Les autorités garantes de la souveraineté de l'île --la Grèce, la Turquie et la Grande-Bretagne-- participeront également à la conférence, tout comme un représentant de l'Union européenne en tant qu'observateur.

Chypre, située en Méditerranée orientale, est divisée depuis 1974. Les troupes turques avaient alors envahi son tiers nord en réponse à une tentative de coup d'Etat voulant rattacher le pays à la Grèce.

Outre le problème chypriote et des différends territoriaux historiques en mer Egée, Athènes et Ankara ont traversé une nouvelle période de tension depuis le coup d'Etat manqué en Turquie en juillet dernier.

De nombreux Turcs ont alors fui en Grèce --comme d'autres pays européens--, dont huit militaires accusés par Ankara d'avoir participé au putsch raté. Mais la justice grecque a refusé leur extradition malgré les demandes constantes de la Turquie.

Par ailleurs, sur le front de l'immigration, les deux pays ont réussi à coopérer depuis le pacte UE-Ankara, signé en mars 2016, ce qui a considérablement réduit le grand flux migratoire de 2015 vers l'Europe depuis les côtes occidentales turques et via les îles grecques.


Le Premier ministre grec Alexis Tsipras et son homologue turc, Binali Yildirim, ont entamé lundi à Athènes des discussions sur "les défis" auxquels les deux pays voisins font face, à dix jours d'une nouvelle réunion internationale sur l'épineuse question de Chypre.
"Nous espérons faire face d'une manière constructive aux défis et avoir le courage de donner des solutions à des...