Dernières Infos

Syrie: des combats entre insurgés ont fait 169 morts en une semaine

AFP
05/05/2017

Les violents combats qui opposaient depuis une semaine des rebelles et des jihadistes à l'est de Damas ont fait au moins 169 morts mais se sont arrêtés, a indiqué vendredi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Ces affrontement ont débuté le 28 avril entre, d'une part, les rebelles islamistes de Jaïch al-Islam et, d'autre part, des jihadistes du Front Fateh el-Cham, ex-branche syrienne d'el-Qaëda, alliés aux rebelles islamistes de Faylaq al-Rahmane.

Le calme est revenu vendredi dans le secteur des combats mais les parties "restent en état d'alerte", a indiqué l'OSDH.

L'Observatoire a dénombré la mort de 156 combattants, dont 67 dans les rangs de Jaïch el-Islam, et de 13 civils, dont deux enfants.

Il y a un an, des combats entre les mêmes protagonistes avaient déjà fait plus de 500 morts dans ce secteur de l'est de Damas, un bastion rebelle qui est en outre régulièrement bombardé par le régime du président syrien Bachar el-Assad.

Jaïch el-Islam, puissante faction d'inspiration salafiste soutenue par l'Arabie saoudite, a confirmé vendredi la fin des affrontements et précisé "avoir mené à bien la majorité de ses objectifs" contre le Front Fateh el-Cham.

Le directeur de l'OSDH Rami Abdel Rahmane a affirmé "que le situation était revenue à ce qu'elle était avant le début des affrontements car chaque partie avait repris ce qu'elle avait perdu durant les combats".

Il a ajouté que le Front Fateh el-Cham était sorti affaibli de ces combats et avait dû s'appuyer largement sur les islamistes de Faylaq al-Rahmane.

Le groupe jihadiste a des relations conflictuelles avec plusieurs groupes rebelles mais est allié à d'autres contre le régime.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué