amman

Sommet arabe : Pas de solution militaire au conflit syrien, indique le communiqué final

Le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Aboul Ghait, a donné lecture mercredi soir du communiqué final du 28ème sommet arabe qui s'est tenu à Amman, en Jordanie, en présence notamment du président libanais Michel Aoun.

Dénonçant les "ingérences extérieures" dans les affaires des États arabes, M. Aboul Ghait a condamné les "actions unilatérales prises par Israël qui compromettent la solution à deux États", affirmant le soutien de la Ligue arabe au peuple palestinien et à la réconciliation interne.

Sur le conflit en Syrie, le secrétaire général de la Ligue arabe a déclaré qu'il n'y avait de "solution militaire" au conflit, prônant un "accord politique impliquant tous les Syriens".

Abordant le dossier irakien, M. Aboul Ghait a affirmé que "la sécurité et l"intégrité territoriale de l'Irak constituent la pierre angulaire de la stabilité de la région", saluant l'action de l'armée irakienne contre le terrorisme.

S'agissant du dossier libyen, il a insisté sur la nécessité d'"œuvrer à la stabilité politique à travers une réconciliation", exprimant le soutien de la Ligue arabe à tout dialogue entre les Libyens.

Concernant la question yéménite, le chef de l'organisation panarabe a exprimé son soutien au gouvernement légitime du pays.

Le ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel al-Jubeir, a enfin annoncé que son pays était prêt à accueillir le prochain sommet de la Ligue arabe.


Le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Aboul Ghait, a donné lecture mercredi soir du communiqué final du 28ème sommet arabe qui s'est tenu à Amman, en Jordanie, en présence notamment du président libanais Michel Aoun.


Dénonçant les "ingérences extérieures" dans les affaires des États arabes, M. Aboul Ghait a condamné les "actions unilatérales prises par Israël...