X

Culture

Brexit et testicules : Tillmans expose à la Tate Modern de Londres

Cimaises
OLJ
16/02/2017

« Fake news », Brexit et testicules : le photographe et plasticien allemand Wolfgang Tillmans expose depuis hier, à la Tate Modern de Londres, une œuvre éclectique mêlant poésie et politique. « Cette exposition n'est pas seulement politique, a toutefois souligné l'artiste lors de la présentation de l'exposition. Il y est tout autant question de poésie et d'art. »
Pour autant, le politique est omniprésent dans son œuvre, qui associe photos, vidéos et sons : il est au cœur de ses posters pro-Europe réalisés lors de la campagne du référendum sur la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, l'an dernier, et de ses photos de frontières et de murs.
Il est aussi au centre de ses « truth study centers » (« centres d'étude de la vérité »), sur lesquels il travaille depuis 2005, et qui prennent une résonance toute particulière dans une période où « postvérité » et « fake news » – les fausses informations créées pour duper le public – sont au cœur des débats. Ces « centres », compilations de photographies, dessins et coupures de presse, visent à démontrer comment une information peut être traitée différemment selon la source la diffusant.
Wolfgang Tillmans est un « homme de la Renaissance vivant au XXIe siècle », estime Chris Dercon, commissaire principal de l'exposition, qui se tient jusqu'au 11 juin. « Il apporte quelque chose à ce monde. Il veut que nous soyons les complices de l'image. Il ne prend pas des photos, il fait des photos. »
Le commissaire souligne la capacité de l'artiste allemand à s'inspirer d'œuvres anciennes, comme les natures mortes, en leur donnant une dimension moderne.
Symbole de cette capacité de synthèse, une de ses œuvres ne manquera pas d'attirer les regards : un cliché de testicules intitulé Nackt, 2 et faisant écho au célèbre tableau de Gustave Courbet, L'origine du monde, représentant un sexe de femme.
(Source : AFP)

À la une

Retour à la page "Culture"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

La lutte d’influence américano-russo-iranienne bat son plein

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué