X

Culture

Brexit et testicules : Tillmans expose à la Tate Modern de Londres

Cimaises
OLJ
16/02/2017

« Fake news », Brexit et testicules : le photographe et plasticien allemand Wolfgang Tillmans expose depuis hier, à la Tate Modern de Londres, une œuvre éclectique mêlant poésie et politique. « Cette exposition n'est pas seulement politique, a toutefois souligné l'artiste lors de la présentation de l'exposition. Il y est tout autant question de poésie et d'art. »
Pour autant, le politique est omniprésent dans son œuvre, qui associe photos, vidéos et sons : il est au cœur de ses posters pro-Europe réalisés lors de la campagne du référendum sur la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, l'an dernier, et de ses photos de frontières et de murs.
Il est aussi au centre de ses « truth study centers » (« centres d'étude de la vérité »), sur lesquels il travaille depuis 2005, et qui prennent une résonance toute particulière dans une période où « postvérité » et « fake news » – les fausses informations créées pour duper le public – sont au cœur des débats. Ces « centres », compilations de photographies, dessins et coupures de presse, visent à démontrer comment une information peut être traitée différemment selon la source la diffusant.
Wolfgang Tillmans est un « homme de la Renaissance vivant au XXIe siècle », estime Chris Dercon, commissaire principal de l'exposition, qui se tient jusqu'au 11 juin. « Il apporte quelque chose à ce monde. Il veut que nous soyons les complices de l'image. Il ne prend pas des photos, il fait des photos. »
Le commissaire souligne la capacité de l'artiste allemand à s'inspirer d'œuvres anciennes, comme les natures mortes, en leur donnant une dimension moderne.
Symbole de cette capacité de synthèse, une de ses œuvres ne manquera pas d'attirer les regards : un cliché de testicules intitulé Nackt, 2 et faisant écho au célèbre tableau de Gustave Courbet, L'origine du monde, représentant un sexe de femme.
(Source : AFP)

À la une

Retour à la page "Culture"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

La délicate position du Liban aux rencontres de La Mecque

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants