Dernières Infos

Déclarations de Trump: l'Otan réaffirme sa "confiance absolue" dans l'engagement des USA

AFP
16/01/2017

L'Otan a réaffirmé lundi sa "confiance absolue" dans le maintien d'un "engagement fort" des Etats-Unis auprès de l'Alliance atlantique sous la présidence Trump, après que le président élu américain a jugé cette organisation "obsolète".

"Je suis absolument confiant dans le fait que les Etats-Unis vont conserver leur engagement fort dans l'Otan, dans le lien transatlantique et les garanties de sécurité pour l'Europe", avait déclaré le secrétaire général de l'Alliance, Jens Stoltenberg, le 6 décembre.

Sollicitée par l'AFP pour réagir à la dernière déclaration de Donald Trump jugeant cette organisation "obsolète", l'Otan a renvoyé sans autre commentaire vers cette déclaration de M. Stoltenberg, faite lors de la dernière réunion des ministres des Affaires étrangères de l'Otan à Bruxelles.
"Les déclarations du président élu Trump, qui considère l'Otan comme obsolète, ont été reçues avec inquiétude", a reconnu de son côté lundi le chef de la diplomatie allemande, Frank-Walter Steinmeier, en arrivant à une réunion ministérielle de l'Union européenne (UE) juste après une rencontre bilatérale avec M. Stoltenberg.

Le 6 décembre, Jens Stoltenberg avait dit fonder sa confiance en Donald Trump sur des propos rapportés par de "nombreux dirigeants européens" et sur un coup de téléphone qu'il avait eu avec le futur président américain remontant à la mi-novembre peu après son élection.

Cette assurance du maintien de l'engagement américain dans l'Otan "c'est le message clair que j'ai reçu quand j'ai parlé à Donald Trump quelques jours après l'élection", avait encore dit le chef de l'Alliance atlantique jeudi dernier en recevant le Premier ministre néo-zélandais.

L'entretien de Donald Trump aux quotidiens britannique Times et allemand Bild risque d'alimenter les craintes des pays - en particulier ceux situés sur le flanc Est de l'Otan - qui s'inquiètent de son arrivée à la Maison Blanche et d'une possible détente avec Moscou.
"J'ai dit il y a longtemps que l'Otan avait des problèmes. En premier lieu qu'elle était obsolète parce qu'elle a été conçue il y a des années et des années" et "parce qu'elle ne s'est pas occupée du terrorisme. (...) En deuxième lieu, les pays (membres) ne payent pas ce qu'ils devraient", a estimé M. Trump.

Seuls cinq des 28 pays de l'Otan (Etats-Unis, Royaume-Uni, Estonie, Grèce, Pologne) respectent un niveau de dépenses militaires au moins équivalent à 2% de leur Produit intérieur brut, le seuil souhaité par l'Alliance, selon des données de fin 2016.

Durant sa campagne présidentielle, M. Trump avait déjà tenu des propos similaires, paraissant remettre en cause l'obligation de solidarité entre pays membres de l'Otan en cas d'agression s'ils ne contribuaient pas plus aux dépenses. Les Etats-Unis portent environ 70% des dépenses militaires de l'organisation.

Lire aussi

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.