X

Agenda

Pharaon inaugure la 23e édition du Salon Horeca : un rendez-vous incontournable

Social
06/04/2016

Le ministre du Tourisme Michel Pharaon a inauguré hier, au pavillon royal du Biel, la 23e édition du Salon Horeca, qui se poursuivra jusqu'au 8 avril.
Regroupant, sur plus de 1500m², le cœur de l'industrie agroalimentaire à travers la restauration, l'hôtellerie et le service, le Salon Horeca, organisé par Hospitality Services, est l'occasion pour le savoir-faire libanais d'exposer à nouveau son inégalable développement dans la région.
Dans son discours d'ouverture, le ministre Pharaon a notamment souligné que le Salon Horeca est une « vitrine vivante, symbole de l'importance primordiale du tourisme dans les performances économiques du Liban », rappelant que la cuisine libanaise, par sa renommée internationale, est l'un des facteurs attractifs du Liban. Michel Pharaon a pourtant tenu à rappeler que la stabilité politique et l'organisation d'élections étaient les conditions nécessaires pour préserver l'apport économique, social et culturel du tourisme au Liban.
Beyrouth, s'affirmant et se dessinant comme la capitale du goût, est désormais un lieu incontournable de la gastronomie, faisant du Salon Horeca un rendez-vous annuel attendu et attirant pour les chefs du monde entier, mais aussi pour plusieurs milliers de visiteurs chaque année.
Ce Salon, mettant à l'honneur la cuisine libanaise sous toutes ses formes, dans toute sa diversité et son renouveau, est surtout et avant tout, comme le souligne Joumana Dammous-Salamé, la directrice générale d'Hospitality Services, une carte de visite sur le plan international pour les chefs libanais et les acteurs de l'hôtellerie, de la restauration et du service.
Comptant plus de 385 exposants et s'animant à travers une quinzaine d'événements, le Salon est un lieu d'échange, de découverte et d'ouverture internationale, mais il s'agit aussi d'un lieu où de nombreux contacts et échanges économiques émergent et se créent. En effet, la présence d'une délégation française ou bien encore des délégations espagnole, italienne et tchèque sont le reflet du poids, du potentiel, de l'ouverture à de nouveaux marchés qu'offre le Salon Horeca pour les acteurs du monde entier.
Pour la France, le Meref, Mouvement des entreprises et représentations économiques françaises au Liban, ainsi que Business France ont poussé des entrepreneurs français à tenter l'expérience libanaise. En effet, Karine Robert, la représentante de Cur'Caraïbes, une entreprise artisanale travaillant le curcuma et le gingembre, indique qu'aujourd'hui le Salon Horeca est pour son commerce une porte d'entrée au Moyen-Orient. Il en est de même pour les entreprises espagnoles et italiennes qui profitent de l'attrait du Liban pour les produits dédiés aux épiceries fines de luxe.
Le Salon Horeca est un rendez-vous incontournable pour la profession, pour l'ensemble des professionnels nourris par une même passion afin de stimuler les échanges économiques dans un cadre laissant place aux démonstrations de grands chefs étoilés ou encore à des concours, tels que celui du meilleur barman, serveur ou encore du meilleur jeune chef.
Cette année, le Salon Horeca, en partenariat avec l'ensemble des exposants, soutient l'association française « Les restos du cœur », en lui reversant une partie des bénéfices perçus par la vente de billets, sans compter le don de nombreuses denrées alimentaires.

À la une

Retour à la page "Agenda"

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué