Liban

Coalition saoudienne : Certaines parties ont sauté à des conclusions hâtives, estime Salam

Le Premier ministre libanais, Tammam Salam, estime que certaines parties ont tiré des conclusions trop hâtives quant à une participation du Liban à la coalition antiterroriste, dont la création a été annoncé mardi à Riyad, selon des propos rapportés jeudi par le quotidien local al-Joumhouria.

"M. Salam estime que certains ont tiré des conclusions hâtives sur cette alliance avant de connaître les modalités constitutionnelles et légales", expliquent des sources proches du chef du gouvernement, citées par le quotidien, ajoutant que "cette coalition n'a, pour le moment, exprimé que des intentions politiques et diplomatiques".

La coalition antiterroriste annoncée par l'Arabie saoudite continue de faire des remous au Liban. La veille, M. Salam avait estimé qu'il était de son "droit, en tant que chef du gouvernement, d'adopter une position de principe préliminaire en réponse à l'invitation saoudienne au Liban à se joindre à la coalition islamique antiterroriste, surtout que le gouvernement ne se réunit pas", dans un entretien accordé au quotidien local as-Safir. Et de souligner : "Si je parviens à le convaincre, le cabinet peut soutenir ma position de principe, ou dans le cas contraire la rejeter".


Le Premier ministre libanais, Tammam Salam, estime que certaines parties ont tiré des conclusions trop hâtives quant à une participation du Liban à la coalition antiterroriste, dont la création a été annoncé mardi à Riyad, selon des propos rapportés jeudi par le quotidien local al-Joumhouria.


"M. Salam estime que certains ont tiré des conclusions hâtives sur cette alliance...