Dernières Infos

Obama demande l'extension de zones protégées en Alaska

AFP
25/01/2015

Le président Barack Obama va demander au Congrès l'extension de zones de parcs naturels en Alaska afin d'y préserver la faune et la nature, a annoncé dimanche le ministère de l'Intérieur américain.
Ces parcs, dont les zones des plaines côtières de cet Etat au nord-ouest des Etats-Unis, bénéficieraient également de la classification la plus élevée en matière de préservation de l'environnement, celle de "zone sauvage", indique un communiqué.
Le ministère ne fait pas explicitement de référence à une interdiction de forer, découlant de cette classification, dans un Etat où un vif débat oppose partisans et opposants à l'extraction d'hydrocarbures dont cet Etat est riche.
La classification de zone sauvage signifie normalement qu'on ne peut construire de routes, de bâtiments et qu'on ne peut ni y forer, ni abattre des arbres.
"Le parc naturel d'Alaska est un endroit magnifique, préservé. Il abrite des caribous et des ours polaires, des mammifères marins, d'innombrables espèces d'oiseaux et de poissons et a permis pendant des siècles aux Indiens locaux d'y vivre, mais c'est un espace fragile", indique le président dans une vidéo diffusée par la Maison Blanche.
De son côté, la ministre de l'Intérieur Sally Jewell a indiqué dans le communiqué que "tout comme les parcs de Yosemite ou du Grand Canyon, le parc naturel national d'Alaska est un des joyaux de notre nation et nous devons le préserver pour les générations à venir".
L'Alaska abriterait ainsi cinq millions d'hectares de zones naturelles sauvages protégées, contre trois millions actuellement. Huit millions d'hectares sont classés en parc naturel.
Quatre fleuves et rivières (Atigun, Hulahula, Kongakut et Marsh Fork Canning) seront inclus.
Cette classification implique que la terre et l'eau doivent rester intacts "pour le bonheur des générations futures", ajoute le communiqué.
Seul le Congrès a le pouvoir de désigner de telles zones avec cette classification.
Dans un paysage de lagons, toundra, forêts ou marais salants, l'Alaska abrite la faune la plus diverse de la région arctique, avec des caribous, des ours polaires, des loups gris et des boeufs musqués, plus de 200 espèces d'oiseaux, 37 espèces de mammifères, huit espèces de mammifères marins et 42 espèces de poissons.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants