Jeux 2009 : En action

C’est parti, pour ne pas s’arrêter

Et voilà, c'est enfin parti. Le plus grand évenement sportif et culturel qui ait jamais eu lieu au Liban a démarré hier sous les yeux de 20 000 spectateurs dont un parterre de personnalités locales et internationales, appartenant au gratin mondial du milieu politique et du showbiz.
T.H. | OLJ
28/09/2009
Depuis 1952, cette petite république a déjà organisé plusieurs manifestations sportives, et non des moindres  : deux éditions des Jeux panarabes, deux tournois arabes universitaires, plusieurs championnats arabes et asiatiques dans des disciplines différentes (football, basket-ball, volley-ball, ping-pong) dont la plus importante reste sans aucun doute les championnats asiatiques de football « Liban 2000 », qui ont servi de détonateur à la rénovation de la Cité sportive Camille Chamoun. Mais jamais le Liban n'avait eu le privilège d'accueillir des Jeux de cette ampleur, dans cette diversité, et regroupant autant de pays et donc de participants.

Heure H
Le test est de grandeur nature, et le Liban se doit d'être à la hauteur des responsabilités qui lui ont été attribués un soir de mars 2003, quand la conférence des ministres des Sports des pays francophones avait contre toute attente préféré le Liban à la Roumanie pour l'attribution de ces Jeux.
Depuis lors, les responsables designés pour l'organisation, les différents comités créés, les ministères concernés n'ont pas lésiné sur les moyens pour contribuer à la réussite de cette manifestation. (Et cette effervescence a même touché les politiciens, ce qui donnait des résultats des plus surprenants, telles la collaboration étroite et les visites échangées entre le ministre des Télécommunications, Gebran Bassil, et son homologue du Tourisme, Élie Marouni).
Et hier, l'heure H a enfin sonné  : nous n'allons pas revenir sur la cérémonie d'ouverture, qui a repondu à toutes les espérances  : grandiose, et sans doute la plus émouvante, la plus riche, la plus colorée parmi toutes les éditions précédentes, mais les choses sérieuses commencent réellement aujourd'hui, avec le début des compétitions sportives et culturelles, qui sont réparties dans toutes les régions libanaises. Le défi à relever est énorme, surtout sur le plan des infrastructures, entre le village francophone, qui devrait regrouper toutes les délégations présentes avec un maximum de facilités et de confort nécessaires à chacun et chacune, les télécommunications, le système informatique mis en place, les liaisons urbaines, sans oublier le matériel mis à la disposition des deux cents journalistes venus du monde entier pour couvrir cet événement, et j'en passe...

Un tremplin pour l'avenir
Bien sûr, il y a aussi les résultats sportifs, et les Libanais, via tous les participants ou concurrents interrogés, ont à cœur de réussir une grande performance, conscients qu'une occasion pareille de briller à domicile et sous les yeux du monde entier ne se presentera pas pour eux une seconde fois.
Les efforts de ces sportifs vont donc redoubler, et leurs forces vont etre décuplées par l'importance de l'évènement, mais n'en deplaise à tous les supporteurs libanais (et ils sont nombreux), les résultats obtenus au fnal ne constituent pas l'élément le plus important de ces Jeux, car, soyons logiques, le Liban ne peut logiquement rivaliser avec la France, le Canada, la Bulgarie, ou même la Grèce, la Roumanie et la Suisse sur le plan sportif, pour la simple raison qu'on ne concourt pas dans la même catégorie, à tous les niveaux. Non, le plus important serait de reussir ces Jeux logistiquement, humainement, socialement, et de considerer qu'ils ne sont pas une finalité en soi, mais plutôt un tremplin pour que le Liban, fort de sa réussite maintenant, puisse devenir dans l'avenir, et d'une facon régulière, le théâtre et le centre des grands évènements.
C'est donc bel et bien parti depuis hier et, souhaitons-le, pour ne pas s'arrêter en si bon chemin.


À la une

Retour au dossier "Jeux 2009 : En action"

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué