Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - France

Un adolescent tué près de Paris, nouvelle victime des rivalités interquartiers


Des fleurs en hommage à Kendy, un adolescent de 15 ans qui a été poignardé à mort lors d'une bagarre, le 5 décembre 2023 à Ezanville. Photo Maryam EL HAMOUCHI / AFP

Nouvelle victime de rivalités interquartiers, un adolescent de 15 ans a été poignardé à mort, en rentrant du lycée, dans une rixe impliquant lundi des jeunes dans le Val-d'Oise, en région parisienne.

La rixe s'est déclenchée en fin d'après-midi, « victime des rivalités interquartiers impliquant une vingtaine de personnes sur la commune de Domont », a relaté le parquet dans un communiqué. Au cours de cet affrontement, l'adolescent est mort « sur la voie publique, malgré l'intervention rapide des secours », « à la suite d'un coup de couteau porté au thorax ».

La victime, habitant d'une autre commune, Ezanville, sortait du lycée avec deux amis et rentrait chez lui lorsqu'il a été pris à partie par des jeunes de Domont. Ces derniers étaient venus se venger après une précédente bagarre la semaine dernière, selon le maire d'Ezanville, Eric Battaglia.

C'était « un jeune sans histoire », qui « participait à l'aide aux devoirs, à la vie active », « c'était un bon élève, il avait un bon avenir devant lui », a raconté le maire.

Les rivalités entre le quartier d'Ezanville, d'où était originaire l'adolescent tué, et celui de la cité de la gare, à Domont, durent depuis une vingtaine d'années d'après la municipalité.

Alors qu'une enquête a été ouverte pour « homicide volontaire », pour les acteurs de terrain l'important est désormais d'assurer un retour au calme et prévenir toute vengeance. Après les faits, un important dispositif des forces de l'ordre a été déployé dans le secteur et dans les quartiers concernés.

Le drame est survenu alors que huit jeunes hommes comparaissent depuis lundi devant la cour d'assises des mineurs à Paris, pour le violent passage à tabac d'un jeune homme en 2021, une affaire révélatrice des rivalités opposant des bandes de jeunes à Paris et dans sa région.

Selon le sociologue Marwan Mohammed, qui y a consacré un livre, les violentes rivalités interquartiers, « un phénomène cyclique », ont fait « à minima 120 morts » en France au cours des 30 dernières années.

meh-sm/lbx/gvy/cab/fio

© Agence France-Presse

Nouvelle victime de rivalités interquartiers, un adolescent de 15 ans a été poignardé à mort, en rentrant du lycée, dans une rixe impliquant lundi des jeunes dans le Val-d'Oise, en région parisienne.La rixe s'est déclenchée en fin d'après-midi, « victime des rivalités interquartiers impliquant une vingtaine de personnes sur la commune de Domont », a relaté le...