Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Caricatures de Mahomet

La mosquée al-Azhar appelle à criminaliser les actes anti-islam

La mosquée al-Azhar appelle à criminaliser les actes anti-islam

Le cheikh d'al-Azhar, Ahmed al-Tayeb. Photo d'archives AFP

Le grand imam de la mosquée Al Azhar en Egypte a appelé mercredi la communauté internationale à criminaliser les actions hostiles à l'islam face au droit revendiqué en France de continuer à montrer des caricatures de Mahomet.

Le cheikh Ahmed al-Tayeb, qui, en tant que dirigeant de cette mosquée et de l'université qui y est rattachée, est l'un des plus hauts dignitaires de l'islam sunnite, a aussi déclaré que son institution rejetait fermement toute exploitation des sentiments antimusulmans à des fins électorales.

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a pour sa part déclaré que la liberté d'expression ne devait pas autoriser à offenser plus de 1,5 milliard de personnes à travers le monde. Il a aussi exprimé un rejet ferme de toute forme de violence au nom de la défense d'une religion ou de symboles religieux.

Lors d'un hommage national la semaine dernière à Samuel Paty, professeur de collège assassiné après avoir montré des dessins de Mahomet en classe, le président français Emmanuel Macron a déclaré que la France ne renoncerait pas aux caricatures, y compris celles de Mahomet, déclenchant la colère d'une partie du monde musulman.


Le grand imam de la mosquée Al Azhar en Egypte a appelé mercredi la communauté internationale à criminaliser les actions hostiles à l'islam face au droit revendiqué en France de continuer à montrer des caricatures de Mahomet. Le cheikh Ahmed al-Tayeb, qui, en tant que dirigeant de cette mosquée et de l'université qui y est rattachée, est l'un des plus hauts dignitaires de l'islam...