Rechercher
Rechercher

Nagorny Karabakh

Pompeo appelle les deux parties à "mettre fin aux violences"

Pompeo appelle les deux parties à

Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo. Photo d'archives AFP

Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a appelé mardi l'Azerbaïdjan et les séparatistes arméniens en conflit au Nagorny Karabakh à "mettre fin aux violences" et à "reprendre les négociations aussi vite que possible".

"Les deux parties doivent mettre fin aux violences et travailler avec le groupe de Minsk (...) pour reprendre des négociations substantielles aussi vite que possible", a déclaré le chef de la diplomatie américaine, au deuxième jour de sa visite en Grèce.

Plusieurs dirigeants étrangers, dont la chancelière allemande Angela Merkel, ont appelé à un cessez-le-feu immédiat et le Conseil de sécurité de l'ONU se réunit en urgence mardi soir, pour tenter d'éviter une guerre ouverte entre Erevan et Bakou qui risquerait de déstabiliser la région et d'y entraîner les puissances régionales, la Turquie et la Russie.

Depuis dimanche, les forces de l'enclave séparatiste, soutenue politiquement, militairement et économiquement par l'Arménie, et celles de l'Azerbaïdjan s'affrontent dans les combats les plus meurtriers depuis 2016.

Le bilan officiel de ces combats s'établissait mardi à 95 morts, dont onze civils, mais le bilan réel pourrait être plus lourd.

L'Azerbaïdjan, pays turcophone à majorité chiite, réclame le retour sous son contrôle du Nagorny Karabakh, province montagneuse peuplée majoritairement d'Arméniens, chrétiens, dont la sécession en 1991 n'a pas été reconnue par la communauté internationale.


Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a appelé mardi l'Azerbaïdjan et les séparatistes arméniens en conflit au Nagorny Karabakh à "mettre fin aux violences" et à "reprendre les négociations aussi vite que possible".

"Les deux parties doivent mettre fin aux violences et travailler avec le groupe de Minsk (...) pour reprendre des négociations substantielles aussi...