Rechercher
Rechercher

Soudan

190 millions de dollars d'aide internationale aux familles pauvres



190 millions de dollars d'aide internationale aux familles pauvres

Des Soudanais portent des sacs de pain vers un sit-in devant le siège de l'armée soudanaise à Khartoum, en mai 2019. Photo d'illustration AFP / ASHRAF SHAZLY

L'Union européenne, plusieurs de ses Etats membres et la Banque mondiale ont signé dimanche un accord d'un montant de 188 millions de dollars (environ 161 millions d'euros) pour financer une aide directe aux familles nécessiteuses au Soudan, a annoncé l'agence officielle soudanaise Suna.

Intitulé "Programme de soutien aux familles (PSF)", le dispositif consiste à verser à 80% de la population, soit 32 millions de personnes, une somme de 500 livres soudanaises (9 dollars au taux officiel mais seulement 2,10 au taux du marché noir) par personne et par mois durant un an, selon la Banque mondiale. Le montant total de ce programme s'élève à 1,9 milliard de dollars. Outre 110 millions de dollars financés par l'UE et la Banque mondiale, la France, l'Allemagne, l'Italie, les Pays-Bas, l'Espagne et la Suède ont versé 78,2 millions de dollars, selon Suna.

Le versement de cette aide directe devrait commencer en octobre et toucher au départ un demi-million de personnes dans 11 Etats du pays avant de s'étendre progressivement durant deux ans à l'ensemble du Soudan.

La signature de l'accord a eu lieu en présence du Premier ministre Abdallah Hamdok et de plusieurs ministres.
La ministre soudanaise des Finances, Heba Mohamed Ali Ahmed, citée par l'agence Suna a expliqué que le PSF "est une partie importante du programme de réformes que le gouvernement met en œuvre pour atténuer les défis économiques auxquels sont confrontés les Soudanais". Selon les experts, il s'agit notamment d'atténuer les répercussions sur la population de la levée progressive des subventions sur l'essence et le diesel en raison de l'énorme déficit budgétaire et d'une économie totalement anémiée.

Un an après la formation d'un gouvernement de transition à la suite de la destitution de l'autocrate Omar el-Bachir qui a tenu le pays d'une main de fer pendant 30 ans, le Soudan fait face à une sévère crise économique, héritée de décennies de gestion désastreuse. Le gouvernement a déclaré l'"état d'urgence économique" face à l'effondrement de la livre soudanaise et à une inflation annuelle ayant atteint près de 150% en août tandis qu'un quart de la population faisait face cet été à une "famine grave", selon l'ONU.


L'Union européenne, plusieurs de ses Etats membres et la Banque mondiale ont signé dimanche un accord d'un montant de 188 millions de dollars (environ 161 millions d'euros) pour financer une aide directe aux familles nécessiteuses au Soudan, a annoncé l'agence officielle soudanaise Suna.

Intitulé "Programme de soutien aux familles (PSF)", le dispositif consiste à verser à 80% de...