Rechercher
Rechercher

Liban

Les évêques maronites réclament un gouvernement avec des "prérogatives exceptionnelles"

Les évêques maronites réclament un gouvernement avec des

Le patriarche maronite, Mgr Béchara Raï, présidant une réunion mensuelle des évêques maronites, à Dimane (Nord), le septembre 2020. hoto ANI

Les évêques maronites du Liban, réunis au siège estival du patriarcat à Dimane, ont appelé mercredi les responsables à former sans tarder un nouveau gouvernement "de sauvetage" du pays, dont les ministres ne seraient pas affiliés politiquement et auquel seraient confiées "des prérogatives exceptionnelles". Cet appel a été lancé par les dignitaires maronites lors de leur réunion mensuelle, alors que le Premier ministre désigné, Moustapha Adib, mène aujourd'hui des consultations parlementaires non contraignantes à Aïn el-Tiné en vue de former son cabinet. 

"Nous attendons du Premier ministre désigné et du chef de l'Etat (Michel Aoun) qu'ils se dépêchent de former un gouvernement de sauvetage, loi de toutes appartenances politiques et partisanes et de la logique du partage des quotes-parts", ont appelé les évêques à l'issue de leur réunion. Ils ont souligné la nécessité d'accorder à ce cabinet "de prérogatives exceptionnelles nécessaires pour qu'ils puissent mener les réformes requises".  "C'est comme cela que la confiance des Etats et des organisations donateurs pourra être établie", ont-ils ajouté, soulignant que cela permettrait également de répondre aux revendications de la contestation civile. 

Les évêques maronites se sont par ailleurs dits "satisfaits" du soutien national et populaire concernant l'appel du patriarche maronite, Mgr Béchara Raï à la neutralité de l'Etat libanais. 

Ils ont en outre salué la visite du président français, Emmanuel Macron, au Liban. Au cours de celle-ci, le président français, qui a rencontré mardi soir le patriarche, a obtenu un engagement de la part des différentes formations politiques à la formation d'un cabinet d'ici quinze jours. Ce gouvernement devra, selon les appels d'Emmanuel Macron, mener à bien un programme de réformes essentielles, réclamées autant par la rue que par la communauté internationale, ce qui permettra de débloquer des aides substantielles de la part des donateurs internationaux. 


Les évêques maronites du Liban, réunis au siège estival du patriarcat à Dimane, ont appelé mercredi les responsables à former sans tarder un nouveau gouvernement "de sauvetage" du pays, dont les ministres ne seraient pas affiliés politiquement et auquel seraient confiées "des prérogatives exceptionnelles". Cet appel a été lancé par les dignitaires maronites lors de leur réunion...