Rechercher
Rechercher

Liban

Il y a assez de farine, rassurent les minotiers

Il y a assez de farine, rassurent les minotiers

Vue aérienne du silo de céréales du port de Beyrouth, détruit par la double explosion du 4 août dernier. Photo AFP prise le 9 août 2020

Le rassemblement des minotiers du Liban a affirmé jeudi qu'il y avait assez de farine pour la fabrication du pain et que les réserves de blé suffisent pour un mois et demi, indiquant que 15 bateaux transportant environ 100.000 tonnes de blé doivent arriver dans les ports libanais durant les deux prochaines semaines.

Mercredi, le ministre démissionnaire de l'Economie, Raoul Nehmé, avait à nouveau affirmé mercredi que le Liban ne risquait pas de pénurie de farine ni de pain, assurant que les réserves présentes dans le pays ou devant y arriver au cours des prochaines semaines devraient "être suffisantes pour tenir quatre mois". Ces garanties de M. Nehmé interviennent alors que le directeur du Programme alimentaire mondial (PAM), David Beasley, avait mis en garde la veille contre une pénurie de pain "d'ici deux semaines", à la suite des explosions meurtrières du 4 août dans le port, qui ont détruit les silos contenant les réserves de céréales et de blé.

Des pénuries de farine ont été signalées à plusieurs reprises au cours des derniers mois, alors que le Liban subit depuis plusieurs mois les répercussions d'une grave crise économique.

Les minoteries affirment également que du blé va continuer à être importé, notamment grâce aux facilités accordées par la Banque du Liban (BDL) et les établissements bancaires du pays.


Le rassemblement des minotiers du Liban a affirmé jeudi qu'il y avait assez de farine pour la fabrication du pain et que les réserves de blé suffisent pour un mois et demi, indiquant que 15 bateaux transportant environ 100.000 tonnes de blé doivent arriver dans les ports libanais durant les deux prochaines semaines.

Mercredi, le ministre démissionnaire de l'Economie, Raoul Nehmé,...