Rechercher
Rechercher

Explosions de Beyrouth

Le directeur des douanes, Badri Daher, placé en détention provisoire

Le directeur des douanes, Badri Daher, placé en détention provisoire

Le directeur général des Douanes, Badri Daher. Photo d'archives Ani

Le directeur général des douanes, Badri Daher, a été placé en détention provisoire pour les besoins de l'enquête vendredi soir dans le cadre de l'enquête sur la double explosion au port de Beyrouth qui a ravagé mardi la capitale libanaise, faisant plus de 150 morts et des milliers de blessés, des dizaines de disparus et des centaines de milliers de sans-abris, sans doute due à l'explosion d'une énorme quantité de nitrate d'ammonium stockée dans un entrepôt depuis 2014.

Ce placement en détention intervient à l'issue d'un interrogatoire de cinq heures conduit par l’avocat général près la Cour de cassation, le juge Ghassan Khoury, au siège de la police militaire à Yarzé.

Avant cette arrestation, une source judiciaire citée par l'AFP avait rapporté cinq nouvelles arrestations parmi les fonctionnaires des services des douanes et du port, notamment des ingénieurs, portant à 21 le nombre de personnes en détention.

Jeudi, le procureur général près la Cour de cassation, Ghassan Oueidate, avait interdit à sept responsables, anciens ou actuels, liés au port de Beyrouth et aux douanes libanaises, de sortir du Liban, dont Badri Daher. La Banque du Liban a également gelé leurs comptes bancaires.



Le directeur général des douanes, Badri Daher, a été placé en détention provisoire pour les besoins de l'enquête vendredi soir dans le cadre de l'enquête sur la double explosion au port de Beyrouth qui a ravagé mardi la capitale libanaise, faisant plus de 150 morts et des milliers de blessés, des dizaines de disparus et des centaines de milliers de sans-abris, sans doute due à...