Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

Coupure d’électricité générale dans tout le pays en raison d’un dysfonctionnement à l’usine de Jiyyé

Coupure d’électricité générale dans tout le pays en raison d’un dysfonctionnement à l’usine de Jiyyé

Le siège d'Electricité du Liban à Beyrouth. Photo d’archives João Sousa.

L’approvisionnement en électricité était coupé dans toutes les régions libanaises mardi après-midi en raison d’un dysfonctionnement à l'usine de Jiyyé, à la suite d'une perturbation sur le réseau datant de la veille au soir et ayant conduit à une rupture de production entre les centrales de Zahrani (Liban-Sud) et de Deir Ammar (Liban-Nord).

Les équipes techniques sont sur place pour remettre le réseau en marche et l’électricité devrait alors revenir progressivement dans l’ensemble des régions du pays. La réparation "va nécessiter du temps", a prévenu le ministre de l'Energie, Raymond Ghajar, à sa sortie du Conseil des ministres.

Électricité du Liban (EDL) a indiqué que "la demande d’énergie dépasse actuellement 3 400 mégawatts, ce qui rend le réseau instable" à la suite de la pénurie de mazout que connaît le pays.​ Les causes de cette pénurie sont multiples, notamment la santé financière du pays et l’affaire du fuel défectueux livré à EDL par son fournisseur algérien, la filiale locale de Sonatrach, il y a quelques mois.

Alors que le Liban traverse sa pire crise économique et financière, le rationnement en électricité a plongé le pays dans le noir depuis début juillet. La semaine dernière, le ministre de l’Energie et de l’Eau, Raymond Ghajar avait assuré que la fourniture de courant "reviendrait à la normale" mercredi passé, nuançant que celle-ci ne serait pas équilibrée sur l’ensemble des régions. 


L’approvisionnement en électricité était coupé dans toutes les régions libanaises mardi après-midi en raison d’un dysfonctionnement à l'usine de Jiyyé, à la suite d'une perturbation sur le réseau datant de la veille au soir et ayant conduit à une rupture de production entre les centrales de Zahrani (Liban-Sud) et de Deir Ammar (Liban-Nord). Les équipes techniques sont sur place...