Dernières Infos

Coronavirus: les Britanniques doivent se préparer à un long confinement



Photo prise dans le Greenwich Park, à Londres, le 29 mars 2020. REUTERS/Henry Nicholls

Les Britanniques doivent se préparer à "une longue période" de confinement en raison du nouveau coronavirus, a prévenu dimanche le bras droit du Premier ministre Boris Johnson.

Le gouvernement a décrété lundi un confinement général de la population pour au moins trois semaines, afin de tenter de freiner la propagation de l'épidémie qui a fait 1.228 morts et officiellement contaminé 19.522 personnes au Royaume-Uni, selon un bilan des autorités sanitaires publié dimanche.

"Je ne peux pas faire de prédiction précise mais je pense que tout le monde doit se préparer à une longue période durant laquelle ces mesures resteront en place", a déclaré Michael Gove, un ministre de premier plan, sur la BBC.

"J'aurais voulu pouvoir prédire quand tout cela prendra fin mais il est crucial pour le moment que nous respections durant les semaines à venir les directives strictes qui ont été établies en matière de distanciation sociale", a-t-il ajouté.

Dans le Sunday Times, l'épidémiologiste Neil Ferguson de l'Imperial College London, qui conseille le gouvernement, a estimé que le confinement devrait rester en place "probablement jusqu'à la fin mai, peut-être même début juin. Mai est optimiste".

Michael Gove n'a de son côté pas voulu donner de date précise.

Dans une lettre adressée aux 30 millions de foyers britanniques, le Premier ministre a prévenu que la situation allait "s'aggraver avant de s'améliorer" et que le respect des règles de confinement permettrait un retour "à la normale" plus rapidement.

"Mais nous n'hésiterons pas à aller plus loin si c'est que les avis scientifiques et médicaux nous disent de faire", a-t-il ajouté.

M. Johnson a lui-même été testé positif au Covid-19, après avoir développé de "légers symptômes", mais il continue à diriger la lutte contre le coronavirus, selon Downing Street.

Stephan Powis, le directeur médical du système public de santé anglais NHS England, avait estimé samedi que si le nombre de morts pouvait être contenu sous la barre des 20.000 au Royaume-Uni, ce serait un "bon résultat".

Il avait aussi précisé que les hôpitaux du pays n'étaient pas encore saturés, mais que de nouveaux lits continueraient de s'ouvrir en raison de l'augmentation du nombre de patients, notamment à Londres, où la maladie progresse le plus rapidement.

Un hôpital de campagne doit être installé dans un parc des expositions de la capitale, qui pourra accueillir jusqu'à 4.000 patients, et deux autres établissements de ce type doivent être mis sur pied à Manchester (Nord) et Birmingham (centre).


Les Britanniques doivent se préparer à "une longue période" de confinement en raison du nouveau coronavirus, a prévenu dimanche le bras droit du Premier ministre Boris Johnson.

Le gouvernement a décrété lundi un confinement général de la population pour au moins trois semaines, afin de tenter de freiner la propagation de l'épidémie...