X

Dernières Infos

Libye: le navire "Alan Kurdi" porte secours à 78 personnes au large des côtes


AFP
25/01/2020

Le navire humanitaire "Alan Kurdi" a porté secours samedi à 78 personnes, réparties sur deux embarcations en difficulté au larges des côtes libyennes, a annoncé l'ONG allemande Sea Eye.

Le navire de l'ONG allemande, "appelé en urgence", a d'abord recueilli 62 personnes, dont 8 femmes et 7 enfants, sur un bateau gonflable, a indiqué Sea Eye dans un communiqué.

Alerté par un cargo, il a ensuite porté assistance à 16 personnes, dont 3 personnes "en état de déshydratation avancée", à bord d'un bateau qui n'était "pas en état de naviguer", selon Sea Eye.

Un navire des garde-côtes libyens a ensuite ordonné au "Alan Kurdi" de s'éloigner au large. "Les soi-disant garde-côtes libyens traitent une zone de recherche et de sauvetage comme une mer territoriale, harcèlent les sauveteurs civils et donnent des instructions illégales", a dénoncé Johanna Pohl, cheffe des opérations à bord du "Alan Kurdi", selon Sea Eye.

L'organisation n'a pas précisé à ce stade où elle comptait débarquer les personnes prises en charge.

Le "Alan Kurdi" est en service depuis l'été 2018 et, selon Sea-Eye, a sauvé plusieurs centaines de naufragés de la noyade en Méditerranée.

Le chaos qui a suivi la chute de l'ancien dirigeant Mouammar Kadhafi en 2011 a fait de la Libye la voie privilégiée pour les migrants originaires d'Afrique de l'Est, du Sahel et du Moyen-Orient, cherchant à rejoindre l'Europe.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

impression de Fifi ABOU DIB

Les démons du fatalisme

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants