Rechercher
Rechercher

Dernières Infos

Yémen : cinq combattants séparatistes tués dans une attaque

Le site d'une attaque à la roquette à Dhaleh, dans le sud du Yémen, le 29 décembre 2019. REUTERS/Stringer

Cinq combattants séparatistes ont été tués dimanche dans une attaque à la roquette visant une parade militaire dans la ville de Dhaleh, dans le sud du Yémen, pays en proie à la guerre, selon un responsable militaire.

Les combats entre forces loyales au président Abd Rabbo Mansour Hadi et rebelles houthis qui contrôlent de vastes pans du territoire y compris la capitale Sanaa, ont baissé d'intensité ces derniers mois.

En août, des combats avaient néanmoins éclaté sur un autre front, entre séparatistes sudistes et forces proHadi, pourtant alliés dans la lutte contre les houthis. Mais les deux camps ont signé en novembre un accord de partage du pouvoir dans le Sud qui a suscité l'espoir de contribuer plus largement à un règlement du conflit avec les rebelles déclenché en 2014.

Dimanche, "cinq soldats ont été tués et 9 blessés dans une attaque à la roquette contre la tribune officielle durant une parade militaire à l'occasion de la remise de diplômes à de jeunes combattants", a déclaré à l'AFP Majed Chouaïbi, porte-parole des forces dites du "Cordon de sécurité". Il a accusé les houthis, qui ont des positions proches de Dhaleh, de la responsabilité de l'attaque. Les forces du "Cordon de sécurité" sont favorables à l'indépendance du sud du Yémen, qui était un Etat à part avant la fusion avec le nord en 1990.

Début août, les houthis ont revendiqué une attaque contre une parade militaire près d'Aden, capitale du Sud, pendant laquelle 49 combattants séparatistes ont péri.

La guerre au Yémen, où une coalition militaire menée par l'Arabie saoudite combat au côté du pouvoir, a tué, selon diverses organisations humanitaires, des dizaines de milliers de personnes, essentiellement des civils.

Environ 3,3 millions de personnes sont toujours déplacées et 24,1 millions, soit plus des deux tiers de la population, ont besoin d'assistance, selon l'ONU qui évoque régulièrement la pire crise humanitaire au monde.


Cinq combattants séparatistes ont été tués dimanche dans une attaque à la roquette visant une parade militaire dans la ville de Dhaleh, dans le sud du Yémen, pays en proie à la guerre, selon un responsable militaire.Les combats entre forces loyales au président Abd Rabbo Mansour Hadi et rebelles houthis qui contrôlent de vastes pans du territoire y compris la capitale Sanaa, ont baissé...