Liban

Attaques contre le pétrole saoudien : "le complot du siècle", affirme Joumblatt

Le leader druze libanais Walid Joumblatt. Photo d'archives REUTERS/Philippe Wojazer

Le leader druze libanais Walid Joumblatt a estimé lundi que les attaques de drones qui ont visé samedi des installations pétrolières en Arabie saoudite, entraînant une réduction de moitié de sa production et provoquant une forte hausse des cours de l'or noir, constituaient "le complot du siècle".

"L'attaque contre les installations pétrolières saoudiennes dépasse la guerre au Yémen qui doit indéniablement être résolue pacifiquement. Cet acte de sabotage vise à détruire l'infrastructure pétrolière du Golfe et de l'Arabie, et de saper la stabilité de la plupart des populations arabes afin de les appauvrir et de les empêcher d'évoluer. Le Liban en sera l'un des plus grands perdants. Il s'agit du complot du siècle", a écrit Walid Joumblatt sur Twitter.

Les États-Unis se sont déclarés dimanche "prêts à riposter" aux attaques de drones la veille contre les installations pétrolières en Arabie saoudite.

Dans les premières cotations lundi matin, les prix du pétrole étaient en forte hausse et gagnaient plus de 10%. Le baril américain de WTI augmentait de 10,68% à 60,71 dollars et le baril de Brent de la mer du Nord grimpait de 11,77% à 67,31 dollars.

Les rebelles yéménites houthis soutenus par l'Iran, qui font face depuis cinq ans à une coalition militaire menée par Riyad, ont revendiqué ces attaques contre les installations du géant public Aramco. Toutefois, Washington a accusé Téhéran d'être derrière ces attaques, ce que l'Iran dément.


Le leader druze libanais Walid Joumblatt a estimé lundi que les attaques de drones qui ont visé samedi des installations pétrolières en Arabie saoudite, entraînant une réduction de moitié de sa production et provoquant une forte hausse des cours de l'or noir, constituaient "le complot du siècle".

"L'attaque contre les installations pétrolières saoudiennes dépasse la...