Dernières Infos

Iran: accès limité à la TV satellite pour les chefs du "Mouvement vert"

AFP
12/06/2019

Les opposants iraniens Mir Hossein Moussavi et Mehdi Karroubi se sont vu octroyer un accès limité à des chaînes satellitaires, plus de huit ans après leur placement en résidence surveillée, selon des médias iraniens.

Candidats à la présidentielle de 2009, il y a dix ans exactement ce mardi, MM. Moussavi et Karroubi, âgés respectivement de 77 et 81 ans avaient pris la tête de la contestation contre la réélection du président sortant Mahmoud Ahmadinejad, en dénonçant des fraudes massives.

Ils ont été mis en résidence surveillée avec leur épouse début 2011 et n'ont jamais été inculpés.

Cité mercredi par l'agence Ilna, le fils de M. Karroubi, Mohammad Hossein, a indiqué avoir reçu l'autorisation d'"installer des [antennes] satellites" pour son père.

"Mais ils ne laissent passer qu'un petit nombre de chaînes. Cela reste limité à quelques chaînes d'information en persan seulement", a-t-il ajouté.

Lundi, le site d'information réformateur Jamaran avait cité la fille de M. Moussavi, Narguès, indiquant que ses parents s'étaient vu autoriser la même chose, et que sa mère pouvait depuis peu utiliser un téléphone portable.

Mohammad Hossein Karroubi a lui aussi indiqué à Ilna que sa mère avait été autorisée à avoir un téléphone portable chez elle.

"Il ne faudrait pas imaginer qu'après huit années, les familles des assignés à résidence sont enthousiasmés par cette petite ouverture", a-t-il ajouté, rappelant que les familles considéraient comme "illégale" la mise en résidence surveillée de MM. Moussavi et Karroubi.

Le président Hassan Rohani - conservateur modéré ayant succédé à M. Ahmadinejad en 2013 - a promis de faire ce qui était en son pouvoir pour obtenir la fin de l'assignation à résidence des deux dirigeants du "Mouvement vert", ainsi qu'a été nommée la contestation post-électorale de 2009.

L'ayatollah Ali Khamenei, guide suprême iranien a qualifié de "sédition" ce mouvement ayant ébranlé un temps la République islamique, et a exigé à plusieurs reprises que les deux hommes se repentent avant toute mesure de grâce.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Un peu plus de Médéa AZOURI

Power to the People

Décryptage de Scarlett HADDAD

Avant la visite de Bassil en Syrie, Sergueï Lavrov attendu à Beyrouth

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants