X

Dernières Infos

Berry : Le Liban est prêt à délimiter ses frontières maritimes, sous l'égide de l'ONU

OLJ
23/04/2019

Le chef du Parlement libanais, Nabih Berry, a déclaré mardi au commandant en chef de la Force intérimaire de l'ONU au Liban (Finul), le général Stefano Del Col, que le Liban était prêt à délimiter ses frontières maritimes avec Israël et sa Zone économique exclusive "sous l'égide de l'ONU".

"Le Liban est prêt à délimiter sa frontière maritime et sa ZEE via les mécanismes pris en considération lors du traçage de la ligne bleue (séparant Israël du pays du Cèdre, ndlr), sous l'égide des Nations unies", a affirmé M. Berry au général Del Col qu'il a reçu à Ain Tineh. 


De son côté, le commandant Del Col a assuré M. Berry de la possibilité d'utiliser ce même mécanisme de démarcation utilisé pour délimiter la Ligne bleue, assurant que la délimitation de la frontière maritime du Liban "consolidera la stabilité et la sécurité" du pays. 

Lors de leur réunion, les deux hommes ont discuté de manière générale de la situation au Liban-Sud et des violations israéliennes des territoires libanais, selon l'Agence nationale de l'Information (Ani, officielle). 

Lors de sa récente visite à Beyrouth, le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo aurait proposé aux dirigeants libanais de dissocier les frontières maritimes des frontières terrestres, en commençant par régler les différends terrestres et en confiant à une commission d’arbitrage internationale le conflit sur les 850 km2 de la zone maritime que le Liban réclame et que les Israéliens revendiquent. En attendant la décision de l’arbitrage, des sociétés internationales prendraient en charge l’exploitation des ressources gazières de cette zone.


À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants