Dernières Infos

La Rencontre consultative veut "tourner la page" de la formation du gouvernement

Liban
OLJ
11/02/2019

Les six députés sunnites pro-8 Mars regroupés au sein de la Rencontre consultative, dont la volonté d'obtenir un portefeuille ministériel au sein du gouvernement, partagée par le Hezbollah, avait paralysé pendant quelques semaines la naissance du gouvernement, ont déclaré lundi qu'ils étaient disposés à tourner cette page.

La Rencontre consultative est représentée au sein du cabinet de Saad Hariri par le ministre d'Etat pour le Commerce extérieur, Hassan Mrad, le fils d'Abdel Rahim Mrad, l'un des six députés de ce groupe. Le ministre fait partie de la quote-part du chef de l'Etat, Michel Aoun.

"Alors que nous sommes en train d'ouvrir une nouvelle page après la formation du gouvernement, nous prévoyons de coopérer pleinement aux chantiers de réformes et de la lutte contre la corruption afin de sortir des crises sociales et économiques", indique un communiqué publié à l'issue de la réunion hebdomadaire de la Rencontre consultative. "Cette mission doit être menée par le gouvernement conformément à la Constitution, mais aussi concrètement avec l'ensemble des parties libanaises à travers la coopération, l'ouverture et de manière positive". Le nouveau gouvernement de Saad Hariri a placé la mise en place de réformes et la lutte contre la corruption en tête de ses priorités.

"L'aggravation de la situation économique et du niveau de vie met le nouveau gouvernement devant de grandes responsabilités et des défis qui appellent à une résolution rapide de ces crises loin des rivalités politiques", ajoute ce texte.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants