Dernières Infos

Une manifestation de solidarité avec Gaza dispersée en Cisjordanie

AFP
13/06/2018

Les forces de sécurité palestiniennes ont fait usage mercredi de grenades assourdissantes et de gaz lacrymogènes pour disperser une manifestation en Cisjordanie occupée, réclamant la levée des mesures punitives imposées à la bande de Gaza.

La manifestation s'est tenue à Ramallah, où siège l'Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas qui a pourtant interdit temporairement de tels rassemblements. Des dizaines de membres des forces de l'ordre palestiniennes ont tiré des grenades assourdissantes et du gaz lacrymogène pour disperser les centaines de manifestants qui avaient commencé à lancer des slogans de solidarité avec les habitants de la bande de Gaza.
Les protestataires, des hommes, des femmes mais aussi des enfants, ont alors dû battre en retraite, avant de revenir puis subir la même réaction des forces de l'ordre, selon un journaliste de l'AFP. Plusieurs manifestants ont été arrêtés. 

Plusieurs centaines de personnes avaient déjà manifesté dimanche à Ramallah pour réclamer la fin de mesures prises par l'Autorité palestinienne contre l'enclave que contrôle le mouvement islamiste Hamas, rival du parti Fatah de Mahmoud Abbas.

Aucune autorisation de manifester ne sera accordée durant les prochains jours, avait indiqué avant la manifestation de mercredi un communiqué officiel invoquant la fête du Fitr, la fête marquant cette semaine la fin du ramadan, le mois de jeûne musulman.

"L'occupation (israélienne) est la principale responsable du blocus de Gaza, mais le président Abbas aggrave les choses en imposant des mesures punitives qui touchent les familles là-bas", a indiqué Fadi Qurane, un militant de cette "Campagne pour la levée des sanctions de l'Autorité palestinienne", menée par divers groupes non politiques.

L'enclave palestinienne de deux millions d'habitants est soumise à un rigoureux blocus imposé par Israël et est éprouvée par les guerres, la pauvreté, le chômage, la réclusion et les pénuries d'eau et d'électricité.

L'autre voisin, l'Egypte, maintient sa frontière fermée quasiment en permanence, asphyxiant encore davantage l'économie gazaouie.

L'Autorité palestinienne a été évincée de force de la bande de Gaza en 2007 par le Hamas. Une décennie de querelles désastreuses a ensuite opposé les organisations palestiniennes.

La direction palestinienne à Ramallah a notamment réduit ou stoppé les salaires de dizaines de milliers de fonctionnaires.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les matchs d’aujourd’hui

  • Angleterre
    Panama

    24/06

    15h00 (GMT+3)

  • Japon
    Sénégal

    24/06

    18h00 (GMT+3)

  • Pologne
    Colombie

    24/06

    21h00 (GMT+3)

Les articles les plus

Impact Journalism Day 2018
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué