Dernières Infos

Le mariage du prince Harry, une aubaine pour l'économie britannique

Reuters
03/01/2018

Le mariage du prince Harry d'Angleterre avec l'actrice américaine Meghan Markle, le 19 mai prochain, pourrait rapporter 500 millions de livres sterling (564 millions d'euros) à l'économie britannique grâce notamment à l'afflux de touristes qui viendront assister aux festivités, selon une estimation du cabinet d'analyse Brand Finance.

La cérémonie du mariage de Harry, petit-fils de la reine Elizabeth et cinquième dans l'ordre de succession à la couronne, avec Meghan Markle se déroulera au château de Windsor, près de Londres.

D'après le bureau national des statistiques (ONS), le mariage du prince William, frère aîné de Harry, avec Kate Middleton en avril 2011 a attiré 350.000 visiteurs supplémentaires au Royaume-Uni, comparé au même mois de l'année précédente, et Brand Finance s'attend à un même phénomène cette année.

Sur les 500 millions de livres attendus, environ 200 millions devraient provenir du tourisme et du secteur hôtelier, a précisé David Haigh, directeur général de Brand Finance. Les différentes fêtes et célébrations devraient représenter 150 millions de livres et l'achat d'objets commémoratifs (T-shirts, chapeaux...) 50 millions.

La publicité faite à la Grande-Bretagne à cette occasion devrait représenter environ 100 millions de livres, a ajouté David Haig.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Pas de changement dans l’approche libanaise du tracé des frontières avec Israël, selon Aïn el-Tiné

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants