Dernières Infos

USA: l'optimisme des grands patrons au plus haut depuis 6 ans

AFP
05/12/2017

Les grands patrons américains affichent un fort optimisme sur la croissance au moment où le président Donald Trump multiplie les initiatives en faveur des entreprises, dont une réforme fiscale abaissant fortement le taux d'imposition des sociétés.

L'indice mesurant la confiance des milieux d'affaires a progressé au quatrième trimestre à 96,8 points contre 94,5 au troisième, selon les résultats d'une enquête publiée mardi par l'organisation patronale Business Roundtable. C'est le plus haut niveau atteint depuis le premier trimestre 2012 pour cet indicateur, qui mesure le moral des dirigeants de grosses sociétés. A l'époque, il avait atteint 96,9 points.
Cette forte progression "suggère que les chefs d'entreprises continuent d'anticiper une croissance à un rythme soutenu de l'économie américaine", conclut l'étude.

Les milieux d'affaires américains apprécient particulièrement les efforts de dérèglementation affichés et l'offensive pour une réforme fiscale avantageuse pour les entreprises déployés par le président Donald Trump.

La réforme fiscale, en cours de finalisation au Congrès et attendue avant la fin de l'année, prévoit une baisse du taux officiel d'imposition des sociétés qui est de 35% actuellement à 20% ainsi que des mesures en faveur des petites entreprises et du rapatriement par les multinationales de leurs bénéfices détenus à l'étranger.

La Bourse de New York enchaîne pour sa part les records depuis l'élection du magnat immobilier et les dividendes versés par les grandes banques à leurs actionnaires sont au plus haut depuis la crise.
"L'économie américaine est solide et la confiance des chefs d'entreprises continue de se renforcer (...) ce qui se traduit par leurs projets d'investissements accrus", souligne Jamie Dimon, PDG de la banque JPMorgan Chase et patron des patrons.

Le niveau des investissements des grandes entreprises pour les prochains mois est au plus haut depuis le deuxième trimestre 2011 et les ventes devraient nettement augmenter.
Seul hic, les intentions d'embauches des grands patrons américains sont tièdes: ils ne prévoient pas d'augmenter les effectifs de leur entreprise respective à court terme.
Leurs projets d'embauche ont pris du plomb dans l'aile comparé au troisième trimestre, diminuant de 4,5 points selon l'enquête de Business Roundtable.
Cette timidité est due, selon l'étude, à des coûts importants liés à la main d'oeuvre même si les pressions règlementaires ont fortement baissé.
L'enquête a été réalisée entre les 2 et 17 novembre auprès de 150 grands patrons américains.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Soutenez notre indépendance!