Dernières Infos

Riyad veut un Yémen débarrassé des milices "terroristes" pro-Iran

AFP
05/12/2017

Le Conseil des ministres en Arabie saoudite, réuni mardi sous la présidence du roi Salmane, a déclaré espérer voir le Yémen débarrassé des milices "terroristes" soutenues par l'Iran, dans la première réaction de Riyad aux développements dans la capitale yéménite.

Sans évoquer directement la mort de l'ex-président yéménite Ali Abdallah Saleh, tué par ses anciens alliés rebelles Houthis, le gouvernement saoudien a vu dans "le soulèvement" de ces derniers jours à Sanaa une occasion de débarrasser le Yémen des exactions commises selon lui par ces insurgés. Depuis mars 2015, l'Arabie saoudite conduit une coalition militaire qui combat les Houthis pour aider les forces gouvernementales yéménites.

Mardi, le Conseil des ministres saoudien a "espéré voir le soulèvement du peuple yéménite contre les milices Houthis confessionnelles, terroristes et soutenus par l'Iran, débarrasser le Yémen frère de leurs exactions, leurs menaces et leurs extorsions", selon un communiqué de la réunion publié par l'agence officielle SPA.

Les responsables saoudiens ont qualifié de "soulèvement" l'entrée en action des partisans de M. Saleh contre les Houthis après la rupture la semaine dernière de l'alliance entre les deux parties.

De son côté, l'Iran a affirmé mardi, par la voix de son président Hassan Rohani, que les Yéménites allaient faire regretter leurs actions aux "agresseurs", dans une allusion à Riyad.

La guerre au Yémen est l'un des dossiers sur lesquels s'affrontent Riyad et Téhéran, les deux poids lourds du Moyen-Orient. L'Iran nie tout soutien militaire aux Houthis.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.