Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

Geagea : Hariri a démissionné alors que le Hezbollah s'apprêtait à prendre le pouvoir

Le chef des Forces libanaises, Samir Geagea, a affirmé mercredi soir que le Premier ministre libanais Saad Hariri a annoncé sa démission pour faire échec à la tentative du Hezbollah de prendre le pouvoir.

"M. Hariri a démissionné alors que la possibilité de voir le Hezbollah prendre le pouvoir de décision s'approchait dangereusement", a déclaré M. Geagea lors d'un entretien télévisé sur la chaîne locale MTV, ajoutant que la démission du chef du gouvernement n'était pas une surprise "sur le fond", mais "en terme de timing".

Affirmant ne pas avoir d'informations sur une offensive militaire contre le Hezbollah, le leader des FL a souligné que "le problème du Hezbollah est un problème libanais car nous ne pouvons plus supporter l'existence de deux Etats".

Saad Hariri a présenté sa démission samedi à la surprise générale depuis Riyad, accusant le parti chiite et l'Iran de "mainmise" sur le Liban, et soulignant que sa vie est en danger. Le chef de l'État, Michel Aoun, a depuis précisé qu'il attendrait le retour de M. Hariri pour se prononcer sur sa démission.

Dans la soirée, des bruits sur un retour du chef du gouvernement au Liban dans les toutes prochaines heures ont été accrédités par des informations selon lesquelles son avion privé avait décollé de la capitale saoudienne dans la soirée en direction de Beyrouth.

"Les responsables saoudiens sont en colère par rapport à ce qui se passe au Liban", a ajouté M. Geagea. La démission de M. Hariri est intervenue dans le cadre d'une montée de tensions entre l'Arabie saoudite et l'Iran.

"Nous vivons une crise, certes, mais nous allons la surmonter comme nous avons surmonté les précédentes", a indiqué M. Geagea.


Le chef des Forces libanaises, Samir Geagea, a affirmé mercredi soir que le Premier ministre libanais Saad Hariri a annoncé sa démission pour faire échec à la tentative du Hezbollah de prendre le pouvoir.
"M. Hariri a démissionné alors que la possibilité de voir le Hezbollah prendre le pouvoir de décision s'approchait dangereusement", a déclaré M. Geagea lors d'un entretien...