Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

Berry à Baabda : II est encore trop tôt pour parler de démission ou de formation d'un gouvernement

Le président du Parlement libanais Nabih Berry est rentré lundi en début de soirée au Liban, en provenance d’Égypte, et s'est rendu au palais de Baabda où il a été reçu par le chef de l’État, Michel Aoun. Les deux responsables ont discuté de la démission du Premier ministre, Saad Hariri. Ce dernier avait annoncé samedi, depuis l'Arabie saoudite, sa décision de jeter l'éponge, accusant le Hezbollah et son allié iranien de "mainmise" sur le Liban et confiant "avoir peur d'être assassiné".

"L'entente avec le président Aoun est totale dans cette crise, a déclaré M. Berry. Un communiqué a été diffusé par la présidence et je le soutiens". "Il est encore trop tôt pour parler de démission ou de formation d'un gouvernement", a-t-il ajouté.

Dans une première réaction, la présidence de la République avait annoncé samedi que le chef de l'État a reçu un appel téléphonique de la part de M. Hariri qui l'a informé de sa démission. M. Aoun attend le retour de M. Hariri au Liban afin d'évoquer avec lui les circonstances de cette démission pour en tirer les conséquences, avait ajouté le communiqué de la présidence.

 


Le président du Parlement libanais Nabih Berry est rentré lundi en début de soirée au Liban, en provenance d’Égypte, et s'est rendu au palais de Baabda où il a été reçu par le chef de l’État, Michel Aoun. Les deux responsables ont discuté de la démission du Premier ministre, Saad Hariri. Ce dernier avait annoncé samedi, depuis l'Arabie saoudite, sa décision de jeter l'éponge,...