Dernières Infos

France: campagne pour sauver la maison du compositeur de "Carmen"

AFP
12/06/2017

Une campagne de financement participatif a été lancée pour racheter et restaurer la maison du compositeur Georges Bizet en région parisienne, a-t-on appris auprès des initiateurs du projet.

La maison, dans laquelle il a écrit en 1874 son oeuvre la plus connue, "Carmen", est située à Bougival, petite commune à une vingtaine de km à l'ouest de Paris. Elle s'inscrit dans un ensemble patrimonial de premier plan à proximité des maisons de la chanteuse lyrique Pauline Viardot, de l'écrivain Ivan Tourgueniev et de la peintre impressionniste Berthe Morisot.

La ville de Bougival veut créer un Centre européen de musique (CEM) englobant dans un parc paysager ces maisons historiques. La campagne de financement vise à récolter 3 millions d'euros. Elle est initiée par la ville, l'Association des amis de Georges Bizet présidée par la chanteuse lyrique Teresa Berganza, le CEM mené par le baryton Jorge Chaminé, et l'association Europa Nostra présidée par Placido Domingo.

Dans un premier temps, la campagne espère recueillir 900.000 euros pour l'achat de la maison, puis 560.000 euros pour sa restauration.

Dans un deuxième temps, l'objectif est de créer un "Espace Carmen" face à la maison dans des bâtiments appartenant à Bougival, pour accueillir un espace d'exposition, un studio d'enregistrement et une salle où organiser concerts, masterclasses et conférences. L'ouverture est prévue en 2022.

La campagne de financement participatif s'étendra du 21 juin, sur le site dartagnans.fr/Carmen, à fin octobre.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants