Dernières Infos

Deux soldats américains tués en Afghanistan dans des combats contre l'EI

AFP
27/04/2017

Deux militaires américains ont été tués en Afghanistan et un autre a été blessé lors de combats contre des jihadistes affiliés au groupe Etat islamique (EI), a annoncé le Pentagone jeudi.

"Deux militaires ont été tués en action et un autre a été blessé mercredi soir quand ils ont été attaqués durant un raid contre des insurgés dans la province du Nangarhar", a indiqué dans un communiqué l'armée américaine.

Les militaires touchés travaillaient avec des soldats afghans dans cette mission contre le groupe EI-Khorasan, le nom de la branche locale de l'EI, a précisé le communiqué.
"La lutte contre le groupe EI-Khorasan est importante pour le monde, mais malheureusement elle ne se fait pas sans sacrifices", a souligné le général John Nicholson, chef des forces américaines en Afghanistan.

Les Etats-Unis ont environ 8.400 militaires déployés dans ce pays, la plupart faisant partie de la mission de l'Otan destinée à former et à entraîner les forces afghanes. Mais environ 2.150 de ces militaires américains oeuvrent dans des missions d'antiterrorisme.

Un soldat des forces spéciales américaines avait déjà perdu la vie dans le Nangarhar le 8 avril, une province sur laquelle les Etats-Unis ont aussi largué ce mois-ci leur plus grosse bombe non nucléaire pour frapper un fief montagneux de l'EI.
Cette bombe à effet de souffle a tué au moins 95 jihadistes, selon le ministre afghan de la Défense, mais les combats dans la région ont continué.

Le groupe EI, principalement implanté en Syrie et en Irak, a mis un pied en Afghanistan ces dernières années, attirant d'anciens membres des talibans afghans et pakistanais, ainsi que des islamistes ouzbeks.
Mais le groupe a perdu du terrain face à la pression de bombardements américains qui appuient une offensive au sol des forces afghanes.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué