X
Contenu éditorial produit par CCFL

Économie

Succès des « Rencontres France-Liban pour des partenariats gagnants en Afrique » à Paris

communiqué
OLJ
27/10/2016

C'est dans les prestigieux locaux du palais Potocki, siège de la Chambre de commerce et d'industrie de Paris Île-de-France (CCIPIDF), que se sont tenues le 20 octobre les « Rencontres d'affaires France-Liban : Pour des partenariats gagnants en Afrique ».
Ce forum, organisé conjointement par la Chambre de commerce franco-libanaise (CCFL) et la CCIPIDF, en partenariat avec la Fédération des Chambres de commerce libanaises (FCCL), la Banque du Liban (BDL), l'Association des industriels libanais (AIL), l'École supérieure des affaires et Business France, a pu réunir plus de 250 hommes d'affaires, venus du Liban et de la diaspora libanaise en Afrique avec des entreprises françaises.
À la cérémonie d'ouverture, le président de la CCIPIDF, Jean-Paul Vermès, a confirmé avec force et conviction la présence des sociétés françaises en Afrique. À son tour, le président de la CCFL Gaby Tamer a expliqué que l'objectif de ce forum est notamment de faire bénéficier de l'expérience de la diaspora libanaise sur le continent africain. De son côté, le président de la FCCL, Mohammad Choucair, a confirmé que joindre l'expérience et le savoir-faire des entreprises françaises au potentiel des entreprises libanaises serait une grande opportunité.
Dans un message spécialement retransmis pour l'occasion, le gouverneur de la BDL, Riad Salamé, a réaffirmé son appui absolu et concret aux divers secteurs économiques libanais et a offert tout son soutien à l'initiative entreprise par la CCFL.
Le président de l'AIL, Fady Gemayel, est intervenu sur les opportunités futures des industriels libanais en Afrique et en France. Alexandre Salem, représentant de l'Association des banques du Liban, a fait une présentation sur l'intérêt de la coopération entre les sociétés d'Afrique et les banques libanaises.
Étaient également présents : l'ambassadeur du Liban auprès de l'Unesco, Khalil Karam ; le chargé d'affaires auprès de l'ambassade du Liban, Ghadi el-Khoury ; et des personnalités notoires du milieu économique libanais, français et libano-africain.
Pour l'occasion, la CCFL a produit un documentaire qui a exposé le potentiel de la diaspora libano-africaine, ses succès et le rôle de catalyseur qu'elle peut offrir à l'épanouissement des activités économiques libano-françaises sur le continent africain.
Le forum de Paris a aussi permis aux divers hommes d'affaires français, libanais du Liban et d'Afrique, de nouer des contacts utiles et fructueux, et d'initier des projets d'activités conjointes futures.
Cet évènement s'inscrit dans le cadre d'un plan global de la CCFL pour promouvoir la coopération économique et commerciale franco-libanaise, notamment en l'étendant à d'autres continents grâce au levier de la communauté libanaise.
Dans ce cadre, plus de dix banques libanaises de renom se sont engagées à faciliter l'octroi de crédits et à mettre à la disposition des diverses entreprises libanaises, françaises et africaines la force de leurs structures, de leurs réseaux et de leurs expertises.

 

Contenu conçu et proposé par

À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.