Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

Une crise de médicaments pointe à l'horizon, prévient le député Bilal Abdallah

Une crise de médicaments pointe à l'horizon, prévient le député Bilal Abdallah

Le député Bilal Abdallah, membre du Parti socialiste progressiste de Walid Joumblatt. Photo Ani

Le député libanais Bilal Abdallah, membre du bloc parlementaire "Rassemblement démocratique" (Parti socialiste progressiste du leader druze Walid Joumblatt), a prévenu mardi qu'une crise de médicaments pointait à l'horizon, la principale cause de cette crise étant, selon lui, "l'augmentation de la contrebande et de la réexportation de médicaments" vers la Syrie.

"Il semble qu'une crise de médicaments se profile à l'horizon, non seulement en raison des retards dans les transferts de fonds pour l'achat de marchandise subventionnée, non seulement en raison de l'augmentation de la demande et du stockage de médicaments par crainte d'une rupture de stocks, mais surtout à cause de l'augmentation de la contrebande et la réexportation des médicaments. Le problème des passages (frontaliers) en tous genres se pose à nouveau", a écrit le député sur Twitter.

Au Liban, les médicaments font partie des produits de première nécessité subventionnés par la Banque centrale – au même titre que le pain ou l’essence – et qui sont peu impactés par la dépréciation continue de la livre libanaise par rapport au dollar. Des produits subventionnés qui sont parfois envoyés en contrebande vers la Syrie, entraînant une perte sèche pour l’Etat libanais. En outre, la Banque centrale a annoncé fin août que l’absence de réserves de devises en dollars ne permettrait pas de financer les importations de blé, de carburant et de médicaments au-delà de trois mois, une perspective qui ferait bondir l’inflation et aggraverait la crise économique et sociale d’un pays déjà exsangue.


Le député libanais Bilal Abdallah, membre du bloc parlementaire "Rassemblement démocratique" (Parti socialiste progressiste du leader druze Walid Joumblatt), a prévenu mardi qu'une crise de médicaments pointait à l'horizon, la principale cause de cette crise étant, selon lui, "l'augmentation de la contrebande et de la réexportation de médicaments" vers la Syrie."Il semble qu'une crise...